L’œuvre d’Alberto Giacometti à la lumière de sa carte du ciel
9 janvier 2022

Par Carole Lalonde, astrologue, consultante et formatrice

Lors d’une visite au musée en 2017, ce que je vis de l’œuvre d’Alberto Giacometti fit sur moi une profonde impression. Par la suite, j’ai voulu établir des correspondances entre ses sculptures profondément originales et son thème astrologique. Après avoir tour à tour étudié son thème et ses déclinaisons, la synergie des deux m’a paru refléter globalement sa démarche artistique. Pour commencer, voici d’abord une description de son village natal, Stampa en Suisse.

Pour lire la suite, c’est par ici.

Pour visiter le site Web de Carole Lalonde, c’est par ici.

Autres actualités

Décès de notre collègue Robert Ducharme

Décès de notre collègue Robert Ducharme

Bonjour à toutes et tous, C’est avec regret que nous avons appris le décès de notre collègue Robert Ducharme, ce mardi 1er mars 2022, après quelques...

La Vierge et le sixième travail d’Hercule

La Vierge et le sixième travail d’Hercule

Par René Le Brodeur, chercheur « Le mythe est une pensée non divulguée par l’âme. » Isis dévoilée Les douze travaux d’Hercule ont été largement...

Cours d’astrologie 1re et de 2e années

Cours d’astrologie 1re et de 2e années

Les cours d’astrologie de 1re année, offerts par Marie-Christiane Trudel, vont débuter le mercredi 15 septembre à 19h. Ils auront lieu les mercredis...

Phénomène de transmission des lunaisons

Phénomène de transmission des lunaisons

Par Carole Lalonde, astrologue professionnelle Les transmissions solaires produisent presque toujours des événements de première importance. Ce qui...

Apprivoiser Vulcain

Apprivoiser Vulcain

Par René Le Brodeur, chercheur En guise d’avant-propos Cela vaut-il la peine de parler d’une planète sur laquelle on dispose d’aussi peu...

Les deux zodiaques : tropical et sidéral

Les deux zodiaques : tropical et sidéral

Par Denise Chrzanowska, astrologue conseil, professeur d'astrologie et auteure Mouvement de déclinaison Déclinaison, selon Gouchon : C’est la...