Comment la nouvelle astrologie aborde la synastrie (2e partie)
29 septembre 2021

Par René Le Brodeur, chercheur

La nouvelle astrologie «resacralise» le mariage

À l’heure actuelle, Il est rare, très rare même que nous trouvions la fusion coordonnée, coopérante des trois plans de la personnalité chez les deux éléments de l’union. «Et lorsque cela se présente, c’est une véritable union, un réel mariage, une fusion de deux en un». Est-il nécessaire de rappeler que le but du mariage est d’amener des âmes en incarnation. La nouvelle astrologie prend le temps d’expliquer cela aux couples qui consultent et désirent avoir des enfants. «Dans le cas d’un vrai mariage et de ces relations sexuelles idéales sur les trois plans, il se fait que se trouvent réalisées les justes conditions nécessaires pour s’incarner. Des Fils de Dieu peuvent trouver des formes nécessaires (corps de beauté) pour s’incarner, pour se manifester sur Terre. Selon le type de contact du mariage, tel sera le type de l’être humain attiré en incarnation». Les avantages de la quadruple fusion sont très importants pour l’évolution planétaire, car au moyen d’une synastrie dispensant cette connaissance, des hommes et des femmes pourront procurer, par l’acte procréateur, des corps de haute qualité pour les futurs disciples et initiés. C’est pourquoi une synastrie bien comprise et bien appliquée aidera l’homme et la femme à intégrer leur personnalité, fortifier et purifier leurs qualités vivantes. Et tout cela en vue de les rendre conscients de leur groupe et utiles à leur groupe. C’est ce qu’on peut appeler le vrai mariage. Non pas ce mariage sanctionné par un clergé quelconque ou un magistrat affecté à cette fin, mais un mariage au gré duquel les deux partenaires deviennent leur propre officiant. Ce mariage divin devient en quelque sorte un ENGAGEMENT TOTAL excluant ipso facto toute forme de soi-disant liberté sexuelle considérée comme une caution facile en vue de la gratification des désirs inférieurs.

Sur le plus long terme, l’astrologie spirituelle orientera les couples vers une bonification des relations entre les sexes, lesquelles ne seront plus seulement guidées par l’amour et le désir, mais par une perception intellectuelle ordonnée de la véritable signification du mariage. La planète Vénus aura un rôle majeur à jouer ici. «La synthèse, la pureté physique, la décentralisation et la notion de bien du groupe, seront les notes-clé. Le contrôle émotionnel et la pensée juste leur seront inculqués, et quand cela est acquis, la connaissance des réalités spirituelles en découle automatiquement, ainsi que la subordination de la vie aux desseins du groupe». Lucide, la nouvelle astrologie adressera toutefois une mise en garde majeure à l’endroit des couples en leur rappelant que s’ils ont travaillé longtemps ensemble à l’unisson, ils pourront se blesser d’autant plus sévèrement (lors d’un divorce ou d’une séparation). Cette blessure ne les concernera pas seulement eux seuls, elle se reflètera aussi sur leurs proches».   Cette vérité est connue.

La procréation supra consciente

Un couple orienté spirituellement donnera naissance à des enfants qui tôt ou tard emprunteront le même sentier. Peut-être pas de la même manière, mais l’appel sera immuable. À cet égard et à titre d’exemple, nous intégrons dans ces lignes le témoignage d’Helen Jane Carvanel, 30 ans, que nous avons eue en consultation, il y a quelque temps. Il ne faut pas croire que la jeune génération soit imperméable à la spiritualité. Bien au contraire. Voici un témoignage éloquent.

«Nous tentons depuis deux ans d’avoir un bébé. En vain. Je crois sincèrement que ce désir/démarche pour la maternité m’a propulsée dans une quête spirituelle qui s’est accélérée grandement à la suite de cette aventure et ultimement aussi par ce désir de réorientation de carrière. Il est possible que je doive m’élever pour accueillir cette âme. Je prends tout de même tous les conseils et j’en retire de précieux : attirer sans forcer, être dans la conscience et dans l’amour (beaucoup d’amour). Solidifier le couple à tous les niveaux. Prendre soin de ma santé physique et mentale. Constance dans ma pratique spirituelle. Et avoir foi que j’atteindrai tout ce que je vise».

 

 

Dès qu’un jeune couple médite et formule le désir d’avoir un enfant, la nouvelle astrologie aborde la partie psychique de la procréation. Ce travail s’investit à la fois dans l’acte sexuel en tant que tel, mais doublé par une élévation consciente de l’énergie du centre sacré vers le centre de la gorge. Il s’ensuit donc une création physique et une création mentale de l’enfant à venir. Ainsi, «par l’union des énergies de ces deux centres, nous atteindrons cette étape de développement dans laquelle nous pourrons engendrer les enfants de notre mental et de notre savoir. En d’autres termes, là où il y a véritable union des énergies supérieures et inférieures, nous verrons apparaître la beauté dans la forme, l’incorporation d’un certain aspect de vérité dans une expression appropriée, et de ce fait, l’enrichissement du monde».  C’est ce que le couple spirituel peut «engendrer» de plus beau durant l’Ère du Verseau. Pour parvenir à cette fusion parfaite, chaque partenaire doit développer le sens de la pureté tout en fortifiant en lui le sens des responsabilités. Ainsi que l’amour de la beauté, de la couleur et du son harmonieux. En effet, c’est par le Son que les âmes «incarnantes» entreprennent le processus de génération, trois mois avant que la conception n’ait lieu. Le couple doit être instruit sur le mode opératoire d’une relation sexuelle optimale visant à faire «descendre» sur la planète une âme de qualité, un esprit doué d’un programme spirituel préétabli. Pour ce faire, le choix du momentum idéal peut être fourni par l’examen d’un Ciel de conception, une connaissance oubliée mais qui était courante dans un lointain passé.

Promouvoir la synastrie exige une grande finesse de perceptions

Il peut arriver que les partenaires en soient à leur deuxième ou troisième relation. S’ils sont alignés spirituellement, la tâche de l’astrologue deviendra plus facile, car la notion de karma pourra être abordée. Et avec plusieurs informations à la clé. «Quand la personnalité reconnaît consciemment l’activité du karma et se consacre à purger complètement les effets des relations antérieures, le mot «fin» peut être mis à cette relation. Les disciples devraient se souvenir que, lorsqu’une relation karmique a été reconnue sur le plan physique et que les mesures nécessaires ont été prises, deux possibilités se présentent selon que le karma impliqué était temporaire ou la relation durable. L’une des possibilités est qu’il se crée une identification spirituelle et que la relation ne puisse jamais être rompue, l’autre, que les liens se dissolvent d’une manière entièrement correcte par la cessation de la relation pour l’éternité». Ces informations s’avèrent capitales dans le cas d’un partenaire qui aurait été blessé par son ex-partenaire durant le temps où la relation s’est dégradée. Si la souffrance fut profonde et les blessures incicatrisables, un travail spirituel peut être fait pour marquer la FIN DÉFINITIVE DE LA RELATION. L’astrologue peut guider en ce sens. Au contraire, si le couple éprouve la certitude que l’un et l’autre sont des âmes sœurs, il peut s’engager à poursuivre la relation au fil de leurs incarnations futures. Peu importe qu’ils vivent comme conjoints. L’astrologue donnera à ce chapitre des informations sur le maintien de la continuité de conscience lors de la transition vers les plans subtils. Et pour le temps que la relation durera, les partenaires doivent savoir que la solitude en esprit est inévitable et qu’ils la vivront avec plus ou moins d’acuité, même si un immense amour soude à jamais leur relation et que tout va pour le mieux dans le couple.

Puissance de feu décuplée

Tout couple aligné spirituellement développe une puissance de feu exponentielle. Son magnétisme s’en trouve considérablement accru. En fait, lorsqu’un couple agit en synergie de pensée, ses pensées concordantes augmentent sept fois le pouvoir. Ce couple influence de beaucoup son entourage. Sa vigoureuse énergie suscite parfois des difficultés, dans les relations humaines notamment. Les réactions ainsi provoquées ne relèvent pas tant du couple mais de ceux et celles qui sont influencés par l’énergie émanante. La force d’amour fusionnée du couple spirituel produit des contacts de personnalités qui pourront osciller entre l’envie, l’admiration, la dévotion effrénée ou la haine féroce de la part des personnes qui seront atteintes par l’énergie du couple. Cela, il ne faut pas l’oublier et il est du devoir de l’astrologue de préciser les impacts potentiels de l’énergie. Tout ce que pourra faire le couple à ce moment-là sera de régulariser l’énergie d’amour émise. Si le couple se reconnaît comme disciple, il doit savoir que son rayonnement influencera les hommes sur une plus vaste échelle. Les partenaires doivent tenir compte que leur travail, leur mode de vie, leur façon d’incarner l’amour rehausseront diverses réactions émotionnelles chez les gens qu’ils croiseront. Au début, ces effets sont produits de manière inconsciente ; par la suite cependant, les partenaires deviendront conscients de l’impact de leur influence respective et de leur influence fusionnée. «Ils sont en passe de devenir des foyers d’énergie focalisée et dirigée».  La solution sur le moyen terme, advenant le constat de réactions indésirables, impliquera toujours l’impersonnalité ou le retrait de l’énergie personnelle dans les processus de communication ou de relations interpersonnelles.

L’examen du dharma du couple

Dharma est un terme sanscrit signifiant «Loi de l’Être ou Principe fondamental d’activité».  Dharma n’est pas karma. Mais le dharma peut être cerné par la nouvelle astrologie qui s’emploiera à faire la synthèse des quatre bras de la Croix sur laquelle prennent place les partenaires.  Le premier bras de la Croix sera celui sur lequel est situé le Soleil natal.  Le sujet prend donc place sur une Croix Cardinale, Fixe ou Mutable. Il vit et rayonne au centre des quatre bras de la Croix. Le centre de la Croix représente le lieu où tout se construit, là où irradie la totalité du cercle infranchissable du sujet. Là où se trouve le pouvoir de compréhension. Examinons la signification de chacun des bras de la Croix. Cette Croix est subjective par essence et constitue un préalable à l’alignement de la personnalité avec l’âme. Elle doit être visualisée comme une Croix en forme de X ou Croix de Saint-André. La nouvelle astrologie introduit d’emblée le sujet dans le domaine de la pensée ardente (ou pensée Feu), laquelle ne connaît pas de limites. L’astrologue encourage les consciences qui se trouvent devant lui à s’accoutumer progressivement à cette manifestation illimitée, car l’énergie suit la pensée.

Le premier bras concerne l’Unité intrinsèque. Il fait vibrer intensément la personnalité. Le natif est UN avec les énergies de son Soleil natal. Il les incorpore à son plan de vie. Il est UN avec la Source. Il est UN avec son ou sa partenaire. Il est par conséquent UN avec tout ce qui VIT.

Le second bras se situe dans l’opposé polaire du signe solaire. C’est le bras de la compréhension de la relation qui doit s’instaurer avec tous les humains. Lorsque l’Unité est affirmée, la relation ne devient plus problématique, car tous les Terriens sont interconnectés. S’instaurent alors de justes relations humaines. Ce que le couple spirituel vit en fusionnant, il le rayonne dans le monde.

Le troisième bras fait appel à la Volonté. Il propose un alignement mental de la volonté du petit Soi à la Volonté Supérieure, telle qu’elle est incarnée par l’âme. La volonté constitue un aimant puissant pour affirmer la vie et attirer –et il est important de le souligner– toutes les énergies nécessaires à l’accomplissement du dharma.

Le quatrième bras enfin concerne l’expression du Tout. L’expression du Dharma. L’expression de toutes les énergies fusionnées, issues de la synthèse spirituelle qu’en fera l’astrologue. Comme une svastika, ce bras fait se mouvoir dans une spirale ascensionnelle l’essence de tous les bras en même temps. En tant que Croix subjective, celle-ci doit être conscientisée, visualisée et méditée. Apportons quelques précisions au moyen d’un exemple concret : un natif du Bélier.

La Croix subjective d’un natif du Bélier (spirituellement aligné)

Son Unité émane de l’énergétique du signe du Bélier. Dans un élan dynamique, généreux et apte à tous les embrasements qui le stimulent.

Sa Compréhension se fera dans l’énergétique de la Balance. Dans l’harmonisation de tous ses rapports interpersonnels.

Sa Volonté s’inscrira dans le signe du Cancer. Dans la famille humaine élargie au sein de laquelle il se sera affranchi progressivement de la domination du Dieu des Eaux (plan émotionnel). Sa Volonté le conduira, par la Loi d’attraction, à découvrir la note clé de sa véritable famille spirituelle, laquelle diffère souvent de la famille qui l’a vu naître.  La Volonté peut aussi se définir comme l’expression du Dessein Divin se réalisant par l’intermédiaire de son Plan.

Le pôle Expression enfin se fera dans le signe du Capricorne. Dans la dévotion à un idéal spirituel qui l’amènera à gravir les marches de la connaissance supérieure en vue de parvenir à des expansions de conscience. Mais rappelons encore une fois que tous les bras se stimulent mutuellement et interagissent en même temps. Jamais un bras, un pôle d’énergie ne fonctionne comme une unité isolée. Cette méthode s’appliquera aussi pour le programme objectif imparti à la seconde Croix.

La Croix objective ou la Croix classique

Connaissant la méthode, l’astrologue pourra faire de même pour les deux autres Grandes Croix, Fixe ou Mutable. Certes, l’astrologue pourra enrichir substantiellement les qualités inhérentes à tous les bras de la Croix. Mais en quoi est-ce si important en synastrie ? La nouvelle astrologie pose comme principe que le pèlerinage terrestre peut être raccourci au moyen de la prise des cinq initiations. Et plus particulièrement durant l’Ère du Verseau. Il n’en sera pas de même durant les Ères subséquentes, comme le Capricorne et le Sagittaire. L’incarnation terrestre ne constitue qu’une étape dans le long voyage vers l’Infini devenir de l’Être. Connaître cela donne des ailes à l’Esprit qui sait d’où il vient et vers où il s’en retourne. Les Monades ont été créées par un Esprit stellaire. La monade humaine fait partie de l’essence d’un Dhyâni-Bouddha. «Ainsi notre véritable Âme Jumelle plus âgée est le Dhyâni-Bouddha sous les rayons duquel notre entité humaine a été conçue». Connaître la finalité de l’existence ouvre les Portails initiatiques. Cette connaissance s’avère très précieuse pour un couple spirituellement engagé. Cela représente le dharma subjectif du sujet. Restera à l’astrologue à préciser le dharma objectif qui, lui, opère à partir de la Croix classique.

L’indispensable synthèse doit prévaloir

La majorité des astrologues croient qu’un sujet n’est responsif qu’à la note clé de son Soleil natal. C’est une erreur, car tout dépend du niveau d’évolution de la personne que nous avons devant nous. Éclairons semblable méprise en abordant le programme de la seconde Croix. Au centre de la Croix objective trône le Karma ascendant dont les fils conducteurs sont tendus vers les quatre bras. Ces fils contiennent en eux les radiations de la semence de l’Esprit. Ces fils sont vivants et relient le sujet à la Hiérarchie et aux Énergies Supérieures. S’ensuit donc un échange constant d’énergie, ne l’oublions pas. L’analyse de la Croix objective impliquera la prise en compte des quatre régents ésotériques de la Croix Cardinale, soit :

  • Mercure pour le Bélier;
  • Uranus pour la Balance;
  • Neptune pour le Cancer;
  • Et Saturne (second) pour le Capricorne.

Mercure transmet l’énergie du quatrième rayon (Harmonie par le conflit), Uranus celle du septième, Neptune celle du sixième et Saturne celle du troisième. La somme préliminaire des informations recueillies pourrait être celle-ci. Par Mercure, le Messager des Idées divines, notre sujet sera possiblement un bon communicateur, doué d’un certain raffinement, engagé dans un travail de transmission de connaissances. Du moins, il pourra y parvenir si sa ligne de rayon l’y autorise. À toutes fins pratiques, c’est un pionnier dont les idées susciteront parfois l’incompréhension tout en bousculant bon nombre de cristallisations. Et si dans le Ciel natal, l’astrologue note un aspect entre Mercure et Uranus, nous aurons affaire ici à un sujet dont le mental ne sera pas conventionnel. Par le jeu du conflit, Mercure permettra somme toute au natif d’atteindre l’harmonie. Un couple spirituel fait partie des disciples, lesquels deviennent totalement responsifs à deux planètes dominantes, Mercure et Saturne, et avec tous les champs d’expériences qu’ils comportent. Une vérité à ne jamais perdre de vue.

Par Uranus, notre sujet fera preuve d’un très bon esprit d’organisation. Il saura relier divers types de pensées et de tempéraments. Il sera capable de faire descendre l’Esprit dans la Matière, tâche essentielle du septième rayon. En d’autres termes, il reliera le supérieur à l’inférieur, l’âme à la personnalité. La combinaison Bélier/Balance inclinera le sujet vers une «réorientation existentielle» majeure, en ce sens que la personnalité passera désormais à l’arrière-plan.

Par Neptune, agent du sixième rayon, il concevra sa famille biologique comme un espace dévotionnel et saura reconnaître en chacune de ses composantes la pulsation de l’âme. Il pourra aussi parvenir à l’Unité fondamentale avec sa famille planétaire et sa famille spirituelle, celle à laquelle il est apparenté dans l’Ashram qui l’aura accueilli ou sera en passe de l’accueillir. Dans un premier stade, le sujet n’est peut-être pas encore conscient du cercle ashramique vers lequel il se dirige de par la nature attractive de son rayon d’âme. Il sera testé par diverses épreuves. Il devra prouver qu’il peut se qualifier.

Enfin, par Saturne, agent du troisième rayon, il pourra par la discipline volontairement acceptée gravir la Montagne (symbolique) de l’Initiation (expansion de conscience) au moyen d’une assimilation constante de connaissances. Immergé (Cancer) dans l’inspiration par le Sacré (Capricorne), il s’efforcera mentalement de parvenir au but. Il avancera vers une certaine initiation –et ce peu importe le nombre de vies qu’il mettra pour y parvenir. Mais il saura que son avancée reste immuable. En tant que Croix objective, cette Croix doit être visualisée et assumée dans l’agir, car elle embrasse, voire embrase cette Lumière qui stimule notre volonté vers l’action.

S’assurant que le premier sujet a bien compris l’essence de son double dharma, l’astrologue procédera de la même manière avec le second sujet. Un couple spirituel a besoin de connaître la finalité de son double dharma, ne serait-ce que pour s’épauler dans l’avancée. Si l’autre partenaire se trouve sur la Croix Fixe, la synthèse «dharmique» sera différente. Même chose pour un sujet occupant la Croix Mutable. La Croix Cardinale est vraiment la Croix du périple initiatique à l’échelle d’une vie –si le niveau de conscience l’autorise–, alors que les deux autres Croix ne font que le préparer. Il importe de prendre en considération cette distinction. Ainsi, nous aurons deux Croix. La nature de la Croix en X demeurera invariable dans son programme; alors que celle de la Croix traditionnelle incorporera les variables des aspects effectués par les régents de chacun des bras, un exercice supplémentaire pour lequel l’astrologue a été formé. Restera, pour compléter, l’analyse du Plan de l’âme des deux partenaires en examinant leur signe à l’Ascendant et leur degré de coopération potentielle en tant qu’Unités fusionnées. Parallèlement, la compréhension de la ligne des rayons donnera des indications sur la nature du Plan d’incarnation et une méthode de guérison propre au rayon égoïque de chacun. Dernier point à considérer. Même si les partenaires vivent la parfaite concordance spirituelle, cela ne signifie pas nécessairement qu’ils sont parvenus au même degré d’évolution. L’un peut être «plus avancé» que l’autre, faisant profiter ainsi son partenaire de la sagesse de ses acquis antérieurs. Mais par-dessus toute autre considération, le dharma du couple s’inscrit dans un processus de responsabilité envers sa relation et envers sa relation cosmique. Car les partenaires ne sont pas seulement des monades concluant leur chemin évolutif; ils font partie de la Monade du Cosmos. Et comme toutes les Monades, conçues dans la Monade unique du Cosmos, ils portent la responsabilité de l’existence de l’Univers entier puisque les relations de l’Homme avec les manifestations de l’Univers se nourrissent mutuellement.

La synastrie : science de l’avenir

Au cours des prochains siècles, les gouvernements mondiaux reconnaîtront l’importance de la synastrie appliquée à la psychologie spirituelle. La triste situation mondiale actuelle avec son lot de ratés au plan conjugal, la dislocation des familles, la perte du sens des valeurs éthiques au moment d’entrer en incarnation, la maltraitance des enfants, l’irresponsabilité des couples vis-à-vis l’acte procréateur amèneront progressivement la classe politique éclairée à préconiser le recours à l’astrologie synastrique pour l’évaluation des compatibilités des couples. Certes, il faudra peut-être attendre un autre siècle avant que cette prise de conscience ne devienne effective. Mais cette perspective est inéluctable. On tiendra compte alors du fait que l’énergie a des lois, des propriétés et qu’il est impossible de combiner avec succès des énergies incompatibles. Exactement comme dans une expérience de chimie. Quand cette vérité finira par triompher, les astrologues seront mis en première ligne. Ils seront reconnus comme des travailleurs spirituels incontournables. Il est inévitable que la psychologie et l’astrologie finissent par coopérer. Sur une petite échelle, ce processus est commencé. Mais pour que cela prenne un essor, les uns et les autres devront affirmer la compréhension et l’harmonie des concepts de spiritualité et de science. Un parallèle subtil doit s’esquisser entre science et spiritualité. «Il pourra révéler tous les stades supérieurs. D’où l’importance pour les savants [et les astrologues] d’être doués d’une subtile réceptivité occulte. Seul un organisme raffiné peut posséder la perception divine qui se développe non de l’extérieur, mais de l’intérieur». Cela signifie que tous les astrologues devront se considérer comme des scientifiques et apprendre à travailler comme tels, avec la plus grande rigueur méthodologique possible. Ce qui n’est pas le cas de nos jours. Il appartient maintenant à chaque astrologue de se préparer en vue de cette tâche, pour peu qu’il aspire à reprendre du service dans un cycle ultérieur.

Bibliographie

Association Agni Yoga (1990), Monde de feu 1, Yerrres, p. 315.

Association Agni Yoga (2007), Surterrestre 3 , Yerres, p. 220.

Association Agni Yoga (1994), Monde de Feu 3, Yerres, 375 p.

Bailey, Alice A. (1976), La guérison ésotérique, Éditions Lucis, Genève, p. 97.

Bailey Alice A (1972), Le mirage, problème mondial, Éditions Lucis, Genève, 199 p.

Bailey Alice A. (1976), L’État de disciple dans le Nouvel Âge, Vol. II,  Éditions Lucis, Genève, p. 530.

Bailey, Alice A. (1977), Les rayons et les initiations, Éditions Lucis, Genève, pp. 464-474.

Bailey Alice A. (1971), Traité sur les sept rayons, volume 1, Éditions Lucis, Genève, pp. 288-289.

Roerich, Élena (2002) Lettres, Vol 1. Les Éditions du IIIe Millénaire, Sherbrooke, 559 p.

Roerich, Élena (2003), Lettres d’Élena Roerich, Vol. 2, Les Éditions du IIIe Millénaire, Sherbrooke, p. 221.

 

Tous droits réservés – René Le Brodeur – septembre 2021. L’auteur demeure seul responsable du contenu de son article.

Autres actualités

Cours d’astrologie 1re et de 2e années

Cours d’astrologie 1re et de 2e années

Les cours d’astrologie de 1re année, offerts par Marie-Christiane Trudel, vont débuter le mercredi 15 septembre à 19h. Ils auront lieu les mercredis...

Phénomène de transmission des lunaisons

Phénomène de transmission des lunaisons

Par Carole Lalonde, astrologue professionnelle Les transmissions solaires produisent presque toujours des événements de première importance. Ce qui...

Apprivoiser Vulcain

Apprivoiser Vulcain

Par René Le Brodeur, chercheur En guise d’avant-propos Cela vaut-il la peine de parler d’une planète sur laquelle on dispose d’aussi peu...

Les deux zodiaques : tropical et sidéral

Les deux zodiaques : tropical et sidéral

Par Denise Chrzanowska, astrologue conseil, professeur d'astrologie et auteure Mouvement de déclinaison Déclinaison, selon Gouchon : C’est la...