Ouverture des Portes de Janus 2015-2016 : Quelles bonnes résolutions prendre ?

 

Les lois cosmiques sous-jacentes

J’ai déjà écrit à ce sujet les années précédentes; je ne répèterai pas la théorie des portes de Janus (Consultez cet article sur le web: http://carolmeyer.org/pdf/Janus.pdf). Je me contenterai de résumer les lois cosmiques relatives à l’ouverture des portes de Janus:

a.L’ouverture des portes de Janus se fait au début de la phase apollonienne du cycle solaire (du solstice d’hiver à celui d’été) qui est un période de croissance, de construction. C’est aussi la fin de la phase dionysiaque (du solstice d’été à celui d’hiver), parfois appelée «descente aux enfers», qui est une phase de déstructuration, de destruction (de nos illusions, par exemple), de remise en cause. C’est donc un moment de joie, car la fin d’une période ou notre destin s’ingénie à nous «rentrer dedans»…

b.C’est donc un moment dont nous avons intérêt à profiter pleinement. Car si nous voulons nous laisser consciemment guider par notre destin, plutôt que de nous laisser trainer par lui[1], nous devons utiliser la période d’ouverture des portes de Janus pour décider consciemment quelle direction nous voulons donner à notre vie pour les six mois de restructuration, de construction à venir. Sinon notre vie se restructurera de façon chaotique, hors de notre conscience.

c.Les portes de Janus s’ouvrent chaque année au moment du solstice d’hiver, et se ferment à la pleine Lune qui suit immédiatement ce solstice. Le moment pendant lequel nous pouvons structurer notre vie future peut donc être très court (parfois seulement quelques heures) ou durer un maximum de quatre semaines (si le solstice se fait tout de suite après une pleine Lune). Cette année, l’ouverture a lieu le 21 décembre 2015 à 23h 49 (HNE, soit 4h 49 le 22 GMT) et la fermeture, le 25 décembre 2015 à 6h 13 (11h 13 GMT).

d. Cette période d’ouverture des portes de Janusest exceptionnellement courte. Nous avons donc seulement 3 jours pour en profiter cette année. Pour en tirer profit, il est souhaitable de commencer son bilan avant le solstice, donc dès maintenant (en fait, pour la plupart des gens, il y a un bilan naturel qui se fait dès le mois de novembre, car surtout pendant le mois du Scorpion, il y a une période de fatigue et même de déprime qui s’installe. Cette période amène naturellement à se poser des questions; c’est là le début du bilan: on commence naturellement à se préparer pour l’ouverture des portes de Janus, … et pour les fêtes de Noël et du nouvel an. Et dès le solstice, on peut préparer la reconstruction.

Et après?

Une fois les portes de Janus fermées, la possibilité de restructurer sa vie consciemment est beaucoup moins grande. Mais il y a aussi ce qu’on appelle «les douze nuits saintes», période qui dure de Noël (à minuit) jusqu’à la veille de l’épiphanie (6 janvier).

Comment en profiter au maximum?

Comme je l’ai expliqué dans mes précédents articles, Janus est un dieu à deux visages, l’un regardant en arrière, vers le passé et l’autre vers l’avant, le futur. Cette méditation se fait donc en deux étapes:

1.Le bilan

Cette première étape peut être commencée avant le solstice, même si la déstructuration n’est pas encore complètement terminée. Le principal est de prendre du recul par rapport à notre propre vécu et de se poser la question:

·Qu’est-ce que j’ai accompli, terminé pendant les six derniers mois?

·Qu’est-ce qui a été détruit, déstructuré, contesté dans ma vie, mes croyances?

·Qu’est-ce que j’ai perdu, souffert, pleuré?

·Si j’ai vécu des deuils, on peut utilement chercher à identifier les quatre phases classiques du deuil:

  • Déni
  • Révolte
  • Déprime
  • Acceptation.

Et si un deuil n’est pas complètement terminé (phase d’acceptation pas encore atteinte), il peut être utile de rechercher de l’aide, si possible avant l’ouverture des portes.

2.La planification

Une fois qu’on a fini de regarder le passé, on se dirige vers le futur et on se pose les deux questions suivantes:

·Qu’est-ce que je désire accomplir, réaliser pendant les six prochains mois?

·Que devrais-je entreprendre pour y parvenir?

C’est là qu’on prend de bonnes résolutions! Il est bon de faire ce travail de réflexion et d’introspection par écrit, car «Les paroles s’envolent mais les écrits restent!».

En se donnant des objectifs précis, souvent en réponse à tous les déboires et pertes que nous avons soufferts pendant la descente aux enfers, on prend un élan, profitant des énergies de croissance de ce double cycle dont j’avais parlé les années précédentes: le cycle solaire (montée de la lumière au début de l’hiver) et le cycle soli-lunaire (de la nouvelle Lune à la pleine Lune). Après la fermeture des portes de Janus, les dés sont pas mal jetés, en tout cas dans les grandes lignes.

J’ai toutefois remarqué qu’à chaque lunaison, de la nouvelle Lune au lever héliaque de la Lune (quand on voit un mince croissant de Lune), il y a une petite période ou on peut réajuster son plan de vie. On peut alors faire un mini-bilan de vie et prendre à nouveau de nouvelles résolutions pour le nouveau cycle de 29 jours.

Carol Meyer, PH.D., Conseiller spirituel - Astrologue



[1]Je fais allusion ici à un dicton d’une profonde sagesse: «Le destin guide celui qui accepte; celui qui refuse, il le traine.»

Note : En cliquant sur le titre du fichier ci-dessous, vous avez accès aux cartes du ciel.