Équinoxe d’automne 2013

Équinoxe d'automne 2013

L'entrée du Soleil dans le signe tropical de la Balance (période qu'on nomme équinoxe d'automne) se fera pour le Québec ainsi que pour le fuseau horaire de l'Est (heure avancée), le 22 septembre 2013 à 16h44 minutes.

En termes de cycle annuel, l'équinoxe d'automne représente la phase d'opposition par rapport au début de l'année astrologique, commencée à l'équinoxe du printemps; on se souviendra que le premier ingrès de l'année a débuté sous de fortes dissonances en signes cardinaux, sinon en maisons angulaires. Par ailleurs, le ciel marsien agressif et accidenté s'est malheureusement matérialisé à travers une suite d'événements déplorables, dont les attentats du Marathon de Boston, les flambées de violence en Egypte et en Syrie, les catastrophes ferroviaires en enfilade un peu partout, pour n'en nommer que quelques-uns. L'équinoxe d'automne qui se presse à nos portes représente donc l'opposition au point vernal et la Pleine Lune symbolique de l'année astrologique.

A première vue, le ciel de l'équinoxe d'automne est plutôt calme, si on le compare au ciel du printemps dernier. Pour le Québec, en tout cas, il présente peu d'angularité. Si les signes cardinaux et les signes fixes prédominent, il n'y a rien en signes mutables, ce qui est regrettable; car si le Soleil fait une entrée timide, hésitante, dans le signe de la Balance, lieu de recherche d'ententes et de compromis, l'absence de planètes en signes mutables indique que l'équinoxe n'offrira pas les conditions d'adaptation requises pour réaliser ces ententes et ces compromis.

Cette hypothèse semble renforcie par l'analyse de Vénus, disposant du Soleil en Balance; l'astre se retrouve en position d'exil en Scorpion et conjointe au Nœud Nord et à Saturne. Notons que le Nœud Nord et Saturne sont tous deux sur un degré critique, soit au 9e degré des signes fixes. Le Nœud Nord vient amplifier la nature du la planète qu'il touche, ici Saturne, traditionnellement maléfique; c'est donc dire que Vénus, en exil et dans un voisinage qui lui est hostile, aura de la difficulté à faire entendre sa voix, d'autant plus qu'elle applique au carré de Mars, (les deux étant en signes fixes) et à l'opposition de la Lune, dont elle dispose. Notons également le carré entre Mercure et Jupiter, qui ne facilite pas les ententes et les contrats. Bien sûr, on pense ici à la Charte des Valeurs Québécoises qui, si elle pose les balises d'une souveraineté culturelle cohérente avec le programme de son parti, pourrait également ouvrir une boîte de Pandore.

Parmi les lunaisons qui feront partie de l'équinoxe d'automne, celle du 5 octobre pourrait être la plus active, puisque la conjonction soli-lunaire se formera à 11° de la Balance, venant animer un carré en T en signes cardinaux. (Vous trouverez cette analyse prochainement sous la rubrique Prévisions / Lunaisons.) Soulignons tout de même quelques aspects favorables de cet équinoxe saisonnier: Pluton et Saturne poursuivent leur relation de sextile et de réception mutuelle; cet aspect pourrait servir la Commission Charbonneau, qui plonge à nouveau dans ce qui semble être devenu un puits sans fond, soit la collusion dans la construction. Vénus au Scorpion applique au carré de Mars au Lion et au trigone de Jupiter au Cancer; avec le parfum de scandales qu'exhale parfois Vénus dans le huitième signe, on pense ici au recours collectif impliquant une communauté de religieux au Québec et ses jeunes pensionnaires. Le trigone avec Jupiter nous donne à penser que les victimes éprouvées recevront l'écoute et la compensation qui leur sont dûes. En général, cependant, les planètes nous annoncent pour l'équinoxe d'automne une ambiance difficile, faite de rigidité et de confrontations, sans grande possibilité de dialogue; et ce, même si la conscience solaire nous incite à un idéal de paix et d'entente.

Quoiqu'on se sente souvent bien impuissant face à ce qui se passe ailleurs, souvenons-nous qu'à un niveau plus individuel, l'astrologie met actuellement l'accent sur le Saturne de chacun, à travers son transit au Scorpion en conjonction exacte avec la Tête du Dragon. A nous de réfléchir à ce que «le vieil homme» exige de nous présentement. Dans certains cas individualisés, cette puissante conjonction Nœud Nord / Saturne au Scorpion possède la capacité quasi volcanique de nous révéler notre Ombre. Egalement, durant cet automne où le Soleil est en chute, tant au niveau climatique qu'au niveau astrologique, le temps est propice à mettre en veilleuse l'ego pour mieux accueillir l'autre, dans la totalité de ce qu'il est.

A travers les défis qui nous attendent, souhaitons-nous un automne chaleureux et lumineux !

Carole Lalonde

9 septembre 2013