Lunaison de la Vierge 2013

Lunaison de la Vierge 2013

Nous voici donc de retour après la pause estivale avec l'analyse de la lunaison de la Vierge, qui se produira le 5 septembre 2013 à 07h36, heure d'été pour le Québec. Alors que la majorité délaisse les vacances pour le retour en classe ou le retour au travail, la conscience solaire se «virginise» pendant un mois, soit du 23 août au 23 septembre. Rappelons ces caractéristiques fondamentales de la Vierge, telles que décrites par André Barbault: « …c'est l'apparition de la raison, l'homme cherchant sa mesure dans la logique. L'énergie se canalise dans la sphère immatérielle de l'intelligence, dans l'acuité de l'esprit. Ce signe correspond organiquement à l'intestin dans sa fonction de grille de triage, d'assimilation et d'élimination des déchets.»[1]

Ce retour à la raison suit le plaisir léonin des vacances, des loisirs. La vie au quotidien recommence, avec ses détails et ses soucis organisationnels. Les récoltes abondantes provenant d'un soleil dispensateur de vie, demandent d'être triées, puis engrangées. Elles seront assimilées, puis digérées. Donc, place au travail, à l'organisation, à la récolte, à l'hygiène du corps, pendant le mois de la Vierge.

La Nouvelle Lune s'y forme le 5 septembre, à 13° de la Vierge (la Pleine Lune aura lieu le 19 septembre, à 07h13, à 26° des Poissons). Il s'agit donc d'un nouveau cycle, que chacun pourra analyser avec plus de précision en superposant la lunaison à sa carte du ciel natale. Mercure se trouvera également en Vierge, ce qui accentue les caractéristiques mercurielles de la lunaison. Soulignons également la dignité des planètes suivantes: Neptune et Vénus sont en domicile; Jupiter est exalté. Ces planètes agiront donc avec force. Également, la conjonction soli-lunaire forme un sextile avec Jupiter et un trigone avec Pluton. Les occasions offertes par Jupiter seront à saisir! Quant à la profondeur et la capacité de transformation de Pluton, elles s'allieront tout naturellement aux tendances analytiques des luminaires en Vierge. La lunaison forme aussi un quinconce croissant avec Uranus au Bélier. Certains problèmes informatiques, sinon électroniques et / ou électriques, peuvent se présenter au travail durant le mois. Le mouvement syndical pourrait aussi faire parler de lui. Notons aussi les carrés en signes cardinaux entre Jupiter, Uranus et Pluton. Ce carré en T peut apporter crises mais aussi dynamisme. Mars est favorisé dans son expression par sa présence dans un signe de feu, le Lion. A noter cependant que Mars applique au carré de Saturne, les deux étant en signes fixes. L'énergie créatrice de Mars peut se heurter à l'intransigeance de Saturne au Scorpion durant le mois. N'oublions pas que Saturne est conjoint au Nœud Nord. Il indique la voie à suivre, sur le plan évolutif, pendant toute l'année. C'est une voie exigeante, faite de discipline et de restructuration en profondeur.

Au niveau politique, Jupiter à 14° du Cancer, en exaltation, est conjoint au Soleil natal du thème des États-Unis. L'attention se porte actuellement sur M. Obama et sur le rôle de «redresseur de torts» qu'il se propose de faire jouer à son gouvernement, par le biais d'une intervention armée en Syrie. Cependant, souvenons-nous que Saturne natal fait carré au Soleil natal, dans le thème des États-Unis[2]; il est probable que l'opposition viendra de l'intérieur. De plus, l'analyse des hauts faits de l'année zodiacale jusqu'à maintenant, année commencée dans le signe du Bélier, tend à nous démontrer que, si la lunaison du Cancer s'est révélée difficile au Québec et ailleurs dans le monde, celle de la Balance pourrait raviver les tensions internationales en mettant à l'avant-plan la question de la paix dans le monde. Nous analyserons plus en détail cette lunaison le mois prochain. D'ici là, profitons des énergies mercurielles pour faire le tri de ce qui n'est plus utile dans nos vies. Bonne et fructueuse lunaison!

Carole Lalonde - 2 septembre 2013


[1] André Barbault, Traité Pratique d'Astrologie, Editions du Seuil, 1961, p. 95.

[2] Le thème des Etats-Unis dressé par E. Sibly et rectifié par N. Campion, fait état des coordonnées suivantes: 4 juillet 1776 à 17h10 à Philadelphie, Pennsylvanie.