Lunaison du Verseau 2013

La lunaison du 10 février 2013

La lunaison de février se formera à 21° du Verseau. Tout d’abord, soulignons que cette lunaison survient trois mois après l’éclipse du mois de novembre 2012, qui s’est faite à 21° du Scorpion. Or, le 21e degré des signes fixes est réputé «critique», à tout le moins en astrologie médicale. De plus, il arrive que les personnes marquées par une éclipse solaire en voient les effets se manifester après trois mois. Cette possibilité est d’autant plus forte que les nœuds lunaires se retrouvent, en cette lunaison de février, au carré exact des deux luminaires en conjonction, et même, qu’ils occupent la position exacte de l’éclipse du 13 novembre dernier. Ceci accentue la possibilité que la lunaison de février fasse écho à la dernière éclipse solaire.

Lunaison du Verseau 2013

Puisque la domification de la présente lunaison est établie pour la province de Québec, on constate qu’une affaire juridique ou légale pourrait être à l’avant-plan chez nous puisque Jupiter, maître de l’Ascendant, se retrouve sur la pointe de la maison 7, en carré à Mars et à Mercure aux Poissons. Un personnage public pourrait encore une fois être mis en accusation; ou encore une situation brumeuse ou carrément malhonnête pourrait être mise en lumière durant la lunaison. La position désavantagée de Jupiter et de Mercure, tous deux en exil et en carré, (Mercure rétrogradant à compter du 24 février), demande d’être prudent dans les transactions, les affaires, la comptabilité. Des incidents fâcheux pourraient également toucher le transport, en particulier sur mer, à cause de Jupiter en Gémeaux faisant carré à son maître Mercure, conjoint à Mars et Neptune en Poissons, en maison 3 pour le Québec.

Notons aussi le carré applicant de Vénus au Verseau à son dispositeur Saturne au Scorpion. Les carrés en signes fixes sont particulièrement difficiles puisqu’aucun des deux protagonistes ne veut céder! Des négociations diplomatiques peuvent échouer (Saturne au Scorpion peut représenter les factions arabes). Il peut y avoir un froid sur le plan relationnel; également, une perte de revenus s’avère possible dans certains cas, les signes fixes s’attachant à conserver les acquis. Ce sont surtout les personnes qui présentent des aspects en résonnance au natal qui seront touchés par ce transit dissonant Vénus-Saturne.

La Pleine Lune se fera le 25 février à 7° de l’axe Vierge-Poissons. Le Soleil sera alors conjoint à son dispositeur Neptune; quant à Jupiter, il fera carré aux deux luminaires. C’est une Pleine Lune remarquable par l’accentuation de sa nature Poissons; elle est malheureusement dissonante et les natifs du premier décan devront en tenir compte. La dualité du signe refera surface devant le dilemme de ses deux maîtres en quadrature!

Par ailleurs, il est intéressant de constater qu’au Québec, le très attendu Sommet sur l’Enseignement Supérieur aura lieu les 25 et 26 février, en période de Pleine Lune. Nous pourrions alors assister à un manque de cohérence et de transparence de la part des autorités gouvernementales avec la conjonction Soleil-Neptune aux Poissons ainsi qu’à un manque de jugement de la part des leaders étudiants, avec Jupiter en exil aux Gémeaux.

De manière générale, Vénus viendra adoucir cette Pleine Lune par son entrée dans le signe des Poissons; elle atteindra progressivement la pleine mesure de son exaltation le 20 mars à 27° du signe.

Quelques sextiles viennent tempérer les difficultés présentes dans cette lunaison, en offrant des opportunités qu’il faut cependant mettre en mouvement. Ce sont: le sextile entre Jupiter et Uranus en signes masculins, qui annonce coopération et protection; également, le sextile entre Pluton et Saturne, qui sous-tend une réception mutuelle, suggérant une collaboration entre les sphères financière et politique. Espérons que cette collaboration ne se fera pas, encore une fois, au détriment des contribuables!

Enfin, notons le mouvement stationnaire rétrograde de Saturne du 24 février au 15 mars. Durant cette période, les choses signifiées par Saturne seront frappées d’inertie. Un retour en arrière, un désistement, sont probables. Dans le meilleur des cas, on reculera pour mieux sauter ou on s’investira dans la recherche.

Résumons maintenant de manière générale cette lunaison en Verseau: elle peut voir poindre des perspectives nouvelles; des alliances, des projets peuvent naître, de par le sextile Jupiter-Uranus; mais également, une résistance à la négociation, par le carré Vénus-Saturne. Mais lors de la Pleine Lune, il y aura forcément des déceptions, puisque Jupiter viendra opposer son veto d’administrateur à l’idéal neptunien et que Mercure et Saturne entameront leur rétrogradation. Mais encourageons-nous à l’idée que Jupiter sera en Cancer cet été et qu’il fera alors bon ménage avec Neptune et avec Saturne. D’ici là, bonne lunaison!

Carole Lalonde