Chronique des évènements mondiaux : 1. Récidive de la crise financièrre

Récidive de la crise financière ?

Suite à la crise euro du 21 juillet  dernier qui s’est soldée par un nouveau prêt du FMI à la Grèce et suite au plafonnement nécessaire de la dette américaine le 2 août suivant, la question se posait à savoir si la crise financière de 2007-8 n’allait pas se répéter, voire de façon aggravée.

Ne se produira-t-il pas 8 carrés croissants exacts d’Uranus à Pluton entre le Bélier et le Capricorne, à commencer en janvier 2012 puis en juillet à 8°; ensuite à 7° en août-septembre, à 11° en mai 2013, à 9° en octobre-novembre, à 13° en avril 2014, à 12° en novembre-décembre, à 14° en février 2015, à 15° en mars 2015? (Cf Cosmoscope no 45, p.3 à 14 et 19).

Si Pluton représente le pouvoir de « l’establishment » ou du capitalisme néo-libéral et par conséquent, les banques et les bourses avec le Scorpion, Uranus en Bélier représente une volonté pionnière et elle bute le vieillard récalcitrant du Capricorne. Certes on peut y reconnaître l’Asie montante, surtout la Chine mais aussi la Russie et l’Inde .  La Chine a déjà pris une avance technologique sur nous avec son train Maglev entre  Shangai/Beijing, ses centrales nucléaires de 4e et 5e génération, son barrage des trois-Gorges sur la rivière Yang-Tze, un chef-d’oeuvre d’ingéniérie, le plus grand producteur d’électricité au monde permettant d’économiser 31 millions de tonnes de charbon par an, de donner cours à des voies fluviales pour le transport de marchandises permettant de se défaire des camions sur les route, sans compter l’irrigation et enfin le contrôle des inondations. De plus la Chine parvient à nourrir 1 milliard ½ de personnes et à s’auto-suffire en alimentation: en effet elle achète la production des coopératives villageoises encourageant ainsi les petits fermiers qui ont maintenant de l’argent et peuvent manger des légumes en plus du riz. Or c’est le pays qui aura fait une révolution industrielle qui prendra la tête du monde. (Uranus en Bélier).

Mais comme Pluton représente le capitalisme, Uranus lui fera perdre l’équilibre comme au World Trade Center., c’est-à-dire une faillite générale car, suite au renflouement bancaire par les États (USA et EU), il n’y eut pas la réforme promise d’Obama en juin 2010 car les grandes banques menaient le jeu. Il faut comprendre que Saturne en Balance, le maître de Pluton, l’a protégé par la force de la loi dictatoriale. Il eut fallu la loi Glass-Steagall , instaurée en 33 par F.D.Roosevelt et abrogée en 1999 par Larry Summers,  loi qui sépare les banques de dépôts des banques d’investissement afin que ces derniers cessent de s’approvisionner d’argent frais dans les comptes des déposants, ce qui leur permet de demander un renflouement par l’État dans les cas de pertes pour sauver le peuple. Ceci étant fait, il faut déclarer faillite selon le chapitre 11 de la Constitution américaine, après quoi des experts feront le tri des actions toxiques, soient les dérivatifs constitués de paris et d’assurances pour les couvrir aux frais des banques, et faits de blanchiments d’argent, alors qu’il faut geler les vraies dettes. Les gouvernements ensuite seront en mesure de fonder leur banque nationale qui leur prêtera sans intérêt des milliards de dollars sous formes de crédits injectés dans l’infrastructure : énergie nucléaire, voies ferrées et fluviales, ponts, pipelines de gaz et de pétrole, barrages et déviation de rivières pour l’irrigation. Tous projetés sur plans d’ingénieurs (NAWAPA, PHLINO, TRANS-AQUA, etc.) depuis longtemps et bloqués par les écologistes financiers malthusiens depuis longtemps; ces travaux mettront à l’ouvrage des millions de travailleurs payant des taxes qui rembourseront ces crédits peu à peu.

Maintenant

Le FMI en Europe , renfloué par Tim Geithner en 2009, distribue des prêts de  milliards d’euros aux banques endettées à d’autres banques ; cela ne fait que reporter l’échéancier en l’aggravant; car comme ce fut le cas en Amérique latine et en Afrique, les ajustements structurels exigés par le FMI sont la privatisation des biens publics à peu de frais, la coupure  des fonds sociaux dévolus à la santé, à l’éducation, aux sans-emploi, aux fonds de pension, etc. ;  et les intérêts sont élevés; les conséquences sont toujours l’appauvrissement du peuple. Or actuellement les spéculateurs attaquent les actions des pays accablés d’Europe et les maisons de notation les dévaluent. Ainsi il y aura une autre baisse notoire de l’euro cet automne quand Saturne transitera Vénus de l’EU (qui est carrée Uranus-Neptune radix); ce peut être la fin de l’euro, le retour à une monnaie nationale , du moins pour certains; et bien des révoltes chez les peuples appauvris et affamés.

De même aux USA, la hausse du sommet de la dette s’accompagne de coupures de un trillion de dollars répartis sur des années alors que les riches s’objectent à payer des impôts. Le défaut s’aggravera selon la critique d’un économiste chevronnée P. Krugman (31 juil 11). Les perspectives futures et les revenus seront forcément en diminution .  Les USA ne commenceront à se relever qu’en 2015.

Neptune entre en Poissons le 4 février 2012 pour 14 ans. C’est le poids des religions intégristes aux États-Unis comme chez les musulmans en Europe, Moyen-Orient et Afrique. Il y a surtout la religion verte écologiste qui, de concert avec les banquiers, tente de freiner le développement industriel et énergétique. Il y a des manques ou des excédents d’eau, sécheresse et inondations. À partir de la rétrogradation de Mars en Vierge, cela  conduira par exemple à des constructions de ponts, des forages dans l’Arctique, des travaux pour fournir de l’eau potable.

Faillite

Ce qui confirme qu’il y aura faillite généralisée, car la dette est de l’ordre de quadrillions de dollars, est la rentrées de Saturne en Scorpion le 6 octobre 2012, signifiant le manque de ressources et de capitaux; on doit alors se contenter de peu; il y a austérité et famines, coupures budgétaires en plus d’une mini-glaciation. L’Occident est encore debout avec le sextile de Saturne à Pluton le 27  décembre mais grâce à des mesures extraordinaires. Déjà quand Saturne sera trigone à Neptune, une nouvelle gauche surgira déjà constituée , en octobre à 0°, prête à aider le peuple oublié. Et cette gauche survivra le temps de Neptune en Poissons au moins.

Avant ceci le 12 juin, Jupiter à 0° Gémeaux carré Neptune pourrait signer la date de la crise mondiale, du krack, quand enfin la fraude gigantesque des fonds dérivés et taux de change fluctuants, sera éventrée. Et avec elle, le néo-libéralisme qui les a supportés. Ce peut être aussi bien sûr un temps d’inondations et de pluies diluviennes accompagnées de vents importants dans le contexte d’Uranus carré Pluton. D’autre part Jupiter est alors dans son Nœud sud et Vénus rétrograde en Gémeaux carré Mars en Vierge : les valeurs financières sont en effervescence.

La remontée

Jupiter en Cancer sera opposé à Pluton entre août 2013 et avril 2014; on pourrait voir apparaître un nouveau système bancaire, national cette fois, car il y a le début d’une reconstitution d’un nouveau pool financier. Saturne entre en Sagittaire le 24 décembre 2014 et fera un trigone à Uranus seulement en décembre 2016 ou alors une vraie production fleurira (industrie renouvelée et ce , aux États-Unis aussi,  après une mise en chantier en 2015. Cependant ce sont les pays d’Asie qui avancent le plus rapidement au trigone de Jupiter en Lion à Uranus en septembre 2014 après son carré à Saturne en Scorpion.

Denise Chrzanowska