INTO THE WILD / VERS L'INCONNU

Une courte étude synastrique des créateurs du film. Par René Le Brodeur.

Into the Wild (2007)

Réalisateur : Sean Penn

D’après l’ouvrage de Jon Krakauer

Relatant la fin de la vie de Christopher McCandless, mort en Alaska en août 1992

 

Nous invitons fortement le lecteur à visionner cet excellent film ou à tout le moins d’en visionner la bande-annonce sur Youtube avant d’entreprendre la lecture de cet article. 

 

Résumé du film

 

Révolté par l’inharmonie récurrente de ses parents mal assortis, Christopher McCandless rompt définitivement avec le milieu familial et le mode de vie nord-américain pour explorer son pays et vivre son grand rêve : l’autarcie totale en Alaska. Ce périple s’étalera sur deux années, mais plus particulièrement entre avril et août 1992 alors qu’il plante ses pénates dans le Magic Bus qu’il découvre, abandonné en pleine nature. Alexander Supetramp (il aura changé de nom entre-temps) meurt à la mi-août, empoisonné à la suite de l’ingestion d’une plante qu’il croyait comestible. Le film raconte son périple hors du commun à travers le journal personnel qu’il aura laissé.

 

Pour notre étude, quatre protagonistes retiennent l’attention. Le premier, le héros du film, Christopher McCandless ; le second : l’écrivain qui a mis en forme l’histoire du premier, Jon Krakauer ; le troisième : le réalisateur Sean Penn et le dernier : le comédien qui interprétera le rôle à l’écran : Emile Hirsch.  Voici leurs coordonnées de naissance. Pour les tous les quatre, l’heure exacte de naissance est inconnue. Cependant, il est loisible d’évaluer facilement comment la Loi d’Attraction a fonctionné pour faire de la destinée du premier un film acclamé dans le monde entier.

 

Voici, tirée de la bande sonore du film, la philosophie de Christopher en regard de la mise à l’épreuve nécessaire à tout individu.  Il s’agit d’un enseignement spirituel de tout premier ordre :

 

«Et je sais aussi que dans la vie, le plus important ce n’est pas d’être le plus fort, mais de se sentir fort et de se mettre à l’épreuve au moins une fois. De se retrouver au moins une fois dans la condition humaine la plus archaïque, d’affronter seul la nature aveugle et sourde, sans rien pour vous aider si ce n’est vos mains et votre tête.»

 

Cette réflexion donne la stature d’un personnage doué d’un charisme extraordinaire et d’une capacité d’affronter la mort dans un état de grande sérénité puisqu’il apportera avec lui, dans le Surterrestre, le souvenir de ses meilleurs moments. Ne serait-ce que pour apprécier cette sublime clôture, ce film doit être vu.  Notons que la date présumée de la mort de McCandless est le 18 août 1992. Mais on n’en sera jamais certain.  Voici les coordonnées natales des quatre artisans du film.


Christopher McCandless               /                          Emile Hirsch

 

12 février 1968 – El Segundo (CA) /13 mars 1985 – Topanga (CA)

 

Soleil 22° Verseau                                              Soleil 22° Poissons

Lune Cancer/Lion                                                      Lune Sagitaire

Mercure 29° r Verseau                                   Mercure 9°/10° Bélier

Vénus 20°/21° Capricorne                                     Vénus 22° Bélier

Mars 26° Poissons                                                   Mars 28° Bélier

Jupiter 1° r Vierge                                                Jupiter 7° Verseau

Saturne 9° Bélier                                          Saturne 28° r Scorpion

Uranus 28° Vierge                                          Uranus 17° Sagittaire

Neptune 26° Scorpion                                  Neptune 3° Capricorne

Pluton 22° Vierge                                               Pluton 4° Scorpion

Nœud Nord 20° Bélier                              Nœud Nord 19° Taureau

 

 

Sean Penn                                     /                           Jon Krakauer

 

17 août 1960, Santa Monica(CA) / 12 avril 1954, Brookline (Mass)

 

Soleil 24° Lion                                                       Soleil 21° Bélier

Lune Gémeaux/Cancer                                                    Lune Lion

Mercure 10° Lion                                   Mercure 27°/28° Poissons

Vénus 9° Vierge                                                   Vénus 9° Taureau

Mars 9° Gémeaux                                              Mars 29° Sagittaire

Jupiter 23° Sagittaire                                Jupiter 21°/22° Gémeaux

Saturne 12° Capricorne                                    Saturne 7° Scorpion

Uranus 21° Lion                                                 Uranus 19° Cancer

Neptune 6° Scorpion                                      Neptune 24° Balance

Pluton 5° Vierge                                                      Pluton 22° Lion

Nœud Nord 15°                                    Nœud Nord 19° Capricorne

 

Au moyen de ces paramètres, il devient possible d’examiner quels sont les axes attractifs mutuels des protagonistes qui ont présidé à la rédaction de la biographie de McCandless et de la production d’un film dans un deuxième temps.

 

L’examen des connexions solaires

 

Tous les quatre ont leur Soleil en aspect serré. C’est la synergie du rayonnement de la tétrade.

 

McCandless : 22° Verseau

Hirsch :          22° Poissons

Penn :             24° Lion

Krakauer :     21° Bélier

 

Les vecteurs attractifs mutuels [Vénus/Neptune]

 

McCandless                                                                          Hirsch

 

Vénus                                      carré                                      Vénus

 

Penn                                                                                 Krakauer

 

Vénus                                     sextile                                      Vénus

 

McCandless                                                                     Krakauer

 

Vénus                                   tridécile                                    Vénus

 

McCandless                                                                          Hirsch

 

Neptune                                 décile                                   Neptune

 

                                               

McCandless                                                                             Penn

 

Neptune                              conjoint                           20° Neptune

 

McCandless                                                                     Krakauer

 

Neptune                             dodectile                                  Neptune

 

Les vecteurs d’écriture

 

McCandless                                                                     Krakauer

 

Mercure                               dodectile                               Mercure

 

Uranus                                opposition                              Mercure

 

Ce dernier aspect dénote une fascination profonde de l’écrivain envers la destinée hors du commun du Supertramp.

 

Les vecteurs de coopération entre le réalisateur et l’écrivain

 

Penn                                                                                 Krakauer

 

Jupiter                                opposition                                Jupiter

 

Les vecteurs reliant les quatre protagonistes à la Beauté, à la Quête valorisatrice des grands espaces [Sagittaire et Poissons]

 

Penn :                Jupiter 23° Sagittaire

Krakauer :        Mars 20° Sagittaire

Hirsch :             Uranus 17° Sagittaire

McCandless :   Mars 26° Poissons trigone Neptune 26°                                                                            Scorpion : Quête d’infini

 

McCandless avoue sa peur de l’eau, mais apprend à la dominer. Il ne pourra cependant pas traverser la rivière gonflée, ce qui le contraindra à revenir vers le Magic Bus alors que son projet visait à revenir vers la civilisation. Par manque de vigilance, il s’empoisonnera en mangeant une plante toxique. Une analyse poussée des aspects à Neptune permettrait d’expliquer cette erreur fatale.

 

Aspects favorisant la résurgence de McCandless [Pluton] via le trio de la résurgence

 

Penn                                                                                       Hirsch

 

Pluton                                   sextile                                       Pluton

 

Krakauer                                                                     McCandless

 

Pluton                                dodectile                                     Pluton

 

 

Enfin la sortie du film, le 21 septembre 2007

 

Soleil 28° Vierge

 

Ce Soleil est en conjonction avec l’Uranus de McCandless et en biquintile avec son Soleil.

 

Ce Soleil fait opposition au Mercure de Krakauer.

 

Ce Soleil fait un onzième avec le Soleil de Penn.

 

Ce Soleil enfin fait sextile avec le Saturne de Hirsch.

 

Pluton 26° Sagittaire – signalons que Pluton agit toujours comme force de résurgence

 

Ce Pluton fait carré au Mars de McCandless et un dodectile à son Neptune.

 

 

Cette courte étude entendait démontrer comment la Loi d’Attraction mettait en place des vecteurs de résonance sympathique entre un héros initialement anonyme et ceux qui, ayant vibré à l’iridescence de son périple hors du commun, ont entrepris de livrer son histoire au monde entier, le propulsant ainsi au rang de mega star. Mais ce n’est pas tant par ses actes que la vie de Christopher McCandless présente un intérêt, mais plutôt par la pensée profonde qui les sous-tend, par la recherche d’unité et le besoin de fusion avec la beauté pure de la nature. Blessé par la vanité et l’hypocrisie de ses parents, McCandless entreprit de rompre avec tous les facteurs limitatifs qui le contraignaient à graviter autour du conformisme social et du confort douillet de l’american way of life. Mais comment se contenter d’aussi étroites avenues quand on est épris d’absolu ?  Ce film explore plusieurs champs éthiques de préoccupations scénaristiques dont le dysfonctionnement familial,  la sincérité des relations humaines, le respect d’autrui et de ses croyances, l’altitude spirituelle et ce dépassement constant qui fait que l’être acquiert son statut d’humain. Ce film traite enfin de la quête du véritable bonheur. «Le bonheur, conclut Alexander Supertramp, se trouve tout autour de nous. Il est partout. Il est dans tout ce que nous pouvons expérimenter. Mais pour le savoir, il faut changer le regard que nous portons sur les choses. Le bonheur n’existe vraiment que s’il est partagé.»[1]  À une époque où le cinéma hollywoodien ne sait pas toujours surfer sur des vagues dignes d’intérêt, il est bon de voir un film qui promeut le raffinement de l’art à travers un prisme de pureté.

 

 

René Le Brodeur

 

rene.lebrodeur@cgocable.ca

 

Si vous visionnez ce film et que vous l’appréciez, partagez avec moi ce qu’il aura contribué à éveiller en vous. 

 

 

Références

 

Sites Internet

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Emile_Hirsch (Pages consultées le 4 juin 2011)

http://en.wikipedia.org/wiki/Jon_Krakauer (Pages consultées le 4 juin 2011)

http://en.wikipedia.org/wiki/Sean _Penn (Pages consultées le 4 juin 2011)

http://en.wikipedia.org/wiki/Christopher _McCandless (Pages consultées le 4 juin 2011)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



[1] Tiré de la bande sonore du film.  Chris parle de sa conception du bonheur à son ami Ron.