Relation entre le thème et l'oeuvre de René Le Brodeur

Relation entre le thème et l'oeuvre de René Le Brodeur

Par Thérèse T. de Vernal

René Le Brodeur est écrivain, cinéaste, astrologue, professeur de techniques et histoire du cinéma au Cégep de Shawinigan puis de Trois Rivières.
Il vit parmi nous sans qu’on se doute de l’importance de son œuvre.
Denis Villeneuve, qui vient de recevoir un prix Jutras et un prix du Centre national des Arts pour son film Incendies, a été un de ses élèves.
"Voici des lignes qui pourraient le mieux me définir, dit-il, autant comme cinéaste qu’écrivain."

Extrait de La Paloria :

Nolan, tu es si beau dans l'efflorescence de tes dix ans.
Quand tu joues sur la fréquence du sublime, la tête comme une proue offerte au vent du large, la main d'Elvia tout contre ton coeur, tu exhales l'éternité de ton regard fait homme.
Est-il possible de marier deux enfants sur le sol périlleux d'une terre enchanteresse qui tire sa nourriture de l'extase des jours ?
Nolan, j'ai écrit pour toi la page compensatoire de ma vie. Tu tournes le distillat de mes rêves. J'ai fait de l'amour un ange gardien venu des cieux, se faufilant à travers la ligne de ta mouvance caméra.

Inspiré de la nouvelle intitulée Égérie cosmique  :

René Le Brodeur est un poète, un cinéaste, un artiste.
Nous  sommes tous artistes quelque part.
Qu'est-ce qui fait la différence entre le commun des mortels et ces personnes capables de produire une oeuvre ?
Artisane de notre destin, la distribution des luminaires et des planètes autour du Zodiaque fait que nous sommes uniques. Même si nous participons tous, nous réagissons tous aux mêmes énergies mais disposées de façon différente.
Notre Soleil rayonne de façon unique.
Notre Lune a emmagasiné des images dans ce qui est notre passé même le plus lointain pour réaliser notre inconscient et notre imaginaire…notre façon de réagir à la vie. Sa positon en signe, en maison et sa relation avec les autres éléments du thème entrainent des émotions et des réactions propres à chacun. Nous sommes imprégnés des images du passé dont la Lune est porteuse.

Mercure à son tour entre en jeu…nous vivons et avons des contacts avec les choses, avec les êtres vivants et avec les humains.  Notre vie de relation réveille le contenu de l'inconscient, certaines des images lunaires suggèrent des réactions d'amour ou de peur…
La porte est ouverte au monde des sensations par Vénus, et Mars prend le train du désir et nous propulse en avant. Jupiter vient nous interpeler pour ajouter à l'effet de nos réalisations dans une société donnée…jusqu'à ce que Saturne impose des limites et nous oblige à répondre de nos actes…
Les planètes transsaturniennes ouvrent la voie à la conscience et à l'appel de l'infini….elles confèrent intuition, rêve et goût d'aller plus loin….et nous créons chacun selon les dispositions de nos énergies utilisées par notre Soleil et plus ou moins facilitées par les outils de notre Ascendant.

Qu'est-ce qui fait de certains des artistes, des créateurs d'oeuvres ou de chefs-d'oeuvre ? C'est le ciel qui accueillit leur naissance… c'est aussi la continuité de ce qu'ils furent… j'ose le croire.

Les artistes sont des créateurs. La création et la créativité sont liées à la mémoire, à l'imaginaire et à la capacité de créer de nouvelles associations et de nouveaux liens. Si la puissance, la capacité de travail vient couronner le tout… il y a possibilité de réaliser une oeuvre.

René Le Brodeur est un poète, un créateur d'images et d'histoires, mais aussi un astrologue et un chercheur. Il est né avec un potentiel imaginaire capable d'être actualisé par un travail soutenu que l'on retrouve dans son thème.
Il réunit  ces conditions nécessaires à toute création et son thème astrologique en porte l'empreinte.

N.B. : On peut ouvrir le fichier en bas de page pour une carte mieux définie.


Né le 9 avril 1950, son Soleil Bélier allait vouloir donner à l'âme un élan dynamisé par la Nouvelle Lune qui précéda sa naissance, Nouvelle Lune à 27°28' des Poissons, un degré dont le symbole est : "Donner pleinement réponse aux besoins essentiels de l'individu". Quelques minutes avant sa naissance, l'Ascendant produit par la rotation de la Terre venait de transiter ce degré de la Nouvelle Lune d'avant sa naissance et précédait le degré de Vesta, cet astéroïde de l'investissement total de la personne et de son âme. Son Ascendant à 28°38' Poissons avait gardé cet élan de l'âme et allait lui donner les outils intérieurs, une sensibilité extrême pour manifester le symbole de cet Ascendant : "La lumière déviée par un prisme se réfracte en de multiples couleurs". On pourrait dire : en multiples images, en multiples visions. Ce symbole fait référence au monde du regard et à la faculté nécessaire pour décrire la vie sous ses multiples aspects.
Cet  Ascendant, où s'identifient l'âme et le moi, lui donne une perception, une vision des êtres et des choses assez intenses et personnelles. Une vision qui lui permet d'actualiser le symbole de l'énergie solaire qui le porte : "Le tapis volant des contes d'Orient ", symbole qui implique un "recours à l'imagination créatrice" qui animera René. La réalité est trop petite, parfois trop décevante.
Son Ascendant à la toute fin des Poissons et du Zodiaque lui permet de concevoir une vision de l'ensemble de la vie et le ramène à son intériorité.
Chaque planète de son thème exprime un symbole qui met en lumière l'artiste et le chercheur.
Jupiter et Neptune sont les maîtres de son Ascendant et de sa personnalité… Jupiter Verseau maison XII accentue cette propension à l'intériorisation et le protège des déceptions extérieures et participera de son oeuvre cinématographique par la production d'oeuvres à caractère historique utilisant ainsi un Uranus de maison IV.
La conjonction de Jupiter et Vénus en maison XII cache au monde extérieur un potentiel excessif d'amour. La force de cette conjonction incroyable et cachée a pu faire éclater la chrysalide pour laisser échapper un fluide poétique dans de multiples voies. Maître de son Milieu de ciel situé à la fin du Sagittaire, Milieu de ciel qui regarde le centre de la Galaxie, il se devait de mettre au monde les cris de son âme et "La nécessité de rendre hommage aux valeurs traditionnelles sur lesquelles s'édifie la communauté de l'esprit" (Dane Rudhyar).
Neptune est l'autre maitre, en maison VII et conjoint au Noeud Sud de la Lune. Ce qui fait de Neptune Balance un acteur important du thème.

Cela suppose que René porte au plus haut point les aspirations d'un passé neptunien, un passé animé par des aspirations de l'âme partagées par un groupe, maison VII et Balance, dont il doit s'inspirer puis se détacher pour enfin se permettre d'être et de rayonner ce qu'il est, ce pour quoi il est venu ( ) sur terre. Irène Andrieu précise que lorsque Neptune est conjoint au Noeud Sud de la Lune : "La spiritualité  développée dans le passé tend aujourd'hui vers des buts idéalistes d'élévation".

Son Soleil guerrier conjoint au Noeud Nord de la Lune lui est opposé.
Cette opposition entre Soleil et Neptune lui fait ressentir l'appel de l'infini, l'attirance vers des sphères qui ouvrent la porte du rêve, du surréel, de l'imaginaire et du spirituel. Neptune représente ce ballon d'Hélium qui nous pousse à tenter d'échapper à notre condition de terrien. Le meilleur moyen d'échapper à notre condition limitée est encore le rêve et la création quand l'ensemble du thème le permet. 

Soleil et Neptune sont tous les deux reliés à sa Lune par carré.
Le signe de la Lune indique sur quel mode la mémoire des choses se révèle, s'exprime.
Sa Lune se trouve à17°54' du Capricorne dans un dwad Taureau-Lion. Sa Lune est en maison XI dans son thème calculé selon le système "Régiomontanus" et à la frontière des  maisons X et XI calculé en Placidus. Il a donc un vif  besoin de communiquer,  de partager, de réussir les projets mais ce n'est pas sans efforts. En exil, cette Lune devient exigeante, pleine de rigueur et le pousse à vouloir réussir à tout prix. Petite anecdote : lors d'un tournage, René utilisait une vieille Volkswagen pour se déplacer avec son technicien et ses comédiens.. Un jour, n'ayant pas d'argent pour mettre de l'essence, il dut pousser sa voiture avec ses comédiens pour monter une côte. Il nourrissait tous ses comédiens. Il était responsable de tout comme un vaillant Capricorne.
Sa Lune est maitre de la maison V, maison des créations et des amours…Elle est exigeante, vindicative.  Elle le pousse à structurer, organiser les sentis vénusiens et solaires sur ce degré Capricorne, Taureau, Lion.
Son mode d'expression doit être concret, servant une cause  réalisatrice de ses exigences intérieures …La Lune, maitre de ses amours et de ses créations est carré à son Soleil, maison X du Soleil, elle exige de lui-même et de ses projets un engagement super important… pas de médiocrité surtout. Elle domine le thème et se retrouve au mi-point Soleil-Neptune, au centre d'un carré en "T" qui augmente la dynamique de ces planètes en signe cardinal : JE VEUX. En exil, la Lune aura parfois des problèmes de diffusion, mais ses maitres Saturne et Mars en Vierge maison VI lui donneront la discipline et le courage d'un travail assidu au quotidien….par contre la santé a pu être plus fragile. Cette assiduité sera gage de sa réussite sous la maitrise de Mercure Taureau en maison I.

Toutes les planètes et éléments de son thème se trouvent encadrés par la Lune et Neptune. La Terre dans son cycle de rotation de 24 heures touche tous les jours chacune des planètes. Cela fait qu'en partant de la position de Neptune,  six (6) heures se passent avant que le degré de la Lune ne soit rejoint en raison de la rotation de la Terre. René reste alors sous l'influence des appels neptuniens.
La Lune et Neptune jouent un rôle important dans le thème des artistes particulièrement dans celui des cinéastes qui produisent une image idéalisée de la réalité.
Je me suis amusée à aller voir le thème de quatre cinéastes choisis au hasard : Bunuel, Chabrol, Renoir et Denis Arcand. Les quatre ont dans leur thème un Neptune valorisé par des aspects multiples. Ils ont aussi un axe Poissons-Vierge important valorisant Neptune, l'appel de l'invisible, et Mercure porteur d'un langage concret. Leur Lune aussi occupe une position importante capable de laisser transpirer vers le conscient le contenu de ses images.

Bunuel est né le 22 février 1900. Son Soleil et Mercure étaient en Poissons et Neptune conjoint au Noeud Sud de la Lune en Gémeaux. L'axe des Noeuds lunaires jouent un rôle majeur dans tout thème et particulièrement dans les thèmes de créateurs. L'axe des Noeuds est un canal par où passent les énergies solaires, lunaires et planétaires et les renforcent et les colorent. Le signe solaire des Poissons stimulent l'imagination et le rêve, et Mercure maitre du Noeud Sud Gémeaux actualise le rêve par le travail du langage cinématographique activé par Jupiter et Uranus en Sagittaire conjoints au Noeud Nord. Toutes les planètes de Bunuel sont contenues entre sa Lune Scorpion et Neptune Gémeaux. Tout le discours planétaire est encadré par les forces de l'inconscient. Nous retrouvons la même situation dans le thème de René Le Brodeur où toutes les planètes se retrouvent entre sa Lune Capricorne et son Neptune Balance.

Nous retrouvons aussi une relation forte entre Lune et Neptune dans le thème de Claude Chabrol. Claude Chabrol est né le 24 juin 1930. Il avait Neptune à 1° Vierge carré la Lune fin Taureau, début Gémeaux. Ces deux planètes de l'inconscient avaient le même maitre Mercure en Gémeaux… le langage et Neptune était sextil (dictionnaire de Gouchon) exact au Soleil Cancer et Jupiter Gémeaux. Mars maitre d'Uranus était conjoint au Noeud Nord de la Lune en Taureau. Sa Vénus Lion avait le goût de créer ce que son Soleil concevait du message livré par les images inconscientes de sa Lune.

Se souvient-on de Jean Renoir ? Ce réalisateur est né le 15 septembre 1894, en pleine Lune Poissons-Vierge. Cette Lune Poissons était conjointe au Noeud Nord, carrée à Neptune. Le Noeud Nord au début du Bélier était carré Jupiter. Son Soleil Vierge était conjoint au Noeud Sud conjoint à Mercure à 1° en Balance. Neptune était apex dans le carré en "T" composé de la Lune, de Neptune et du Soleil…Encore une fois, on retrouve Neptune valorisé par sa position et ses aspects; et Mercure au début de la Balance est maitre du Soleil qui est en Vierge. On a besoin d'une mise en scène concrète des rêves neptuniens et des images lunaires pour créer.

Denis Arcand est né à Deschambault le 25 juin 1941, un jour de Nouvelle Lune en Cancer : Soleil, Lune, Mercure et Vénus en Cancer. Son Soleil au début de ce signe de mémoire, d'imagination et de conception est carré à l'axe des Noeuds situé à la fin de l'axe Poissons-Vierge, Mars en Poissons conjoint au Noeud Sud et carré à Neptune en Vierge conjoint au Noeud Nord. Encore une fois on retrouve l'importance des planètes et des signes permettant l'émergence d'un langage issu de l'imaginaire et permettant de sortir de la réalité tout en s'en inspirant…

On retrouve les mêmes dominantes dans le thème de René Le Brodeur. Né Bélier, très peu de temps avant le lever du Soleil, son Ascendant Poissons était conjoint à Vesta qui accentuait son besoin de témoigner sans relâche, Neptune et Jupiter ses maîtres, maîtres aussi de Vénus, maison XII, conjointe à Jupiter Verseau, lui-même en maison XII , maison de l'oratoire et du laboratoire…Le Poissons, la maison XII et les maitres sont des lieux où se préparent dans l'ombre, souvent dans la souffrance l'émergence du printemps Bélier. Il se manifeste l'urgence de laisser sortir ce qui mijote au plus profond de soi…une richesse du monde intérieur qui ne demande qu'à se convertir en acte…Son Bélier agit le pouvoir de voir et de réaliser sa vision des choses, le reflet de la Vie.

Il sent le besoin de manifester par la voix de Mercure au début du Taureau les images du passé et l'appel de la beauté…rayonner son Soleil. Son Mercure au début du Taureau illustre bien ce symbole : "Un orage aux éclairs spectaculaires".  Dane Rudhyar ajoute : "Énergie cosmique capable de transformer l'existence naturelle dans son contenu.."  Mercure conjoint à la Lune Noire manifeste des exigences de forme et de style…À cet ensemble Ascendant, Vesta, Soleil, Mercure et Lune Noire, principe d'exigence, s'ajoute le Noeud Nord de la Lune du Bélier au mi-point de l'Ascendant et du Soleil à 7°24' du Bélier : "Un homme réussit à s'exprimer à la fois dans deux sphères différentes". En effet, il est cet artiste qui s'exprime à travers le cinéma et l'écriture, il est aussi fasciné par l'astrologie et devient un chercheur dans ce domaine.
Tout dans son Ascendant est très propulseur d'un Soleil qui demandait un maitre à la hauteur, un maitre capable de travail surtout que le mode d'expression de sa Lune en Capricorne dans le secteur des projets, porteuse de mémoires importantes, visait des sommets. Encore des exigences. Ce maitre est Mars. conjoint Saturne en Vierge maison VI.
Ces planètes, maitres du Capricorne, lui ont servi au plus haut point.
Il ne suffit pas d'avoir un imaginaire important, il faut travailler pour actualiser cet imaginaire, il faut être capable d'une très grande somme de travail.

Une Lune Noire à l'Ascendant conjointe à Mercure en Taureau augmente ce besoin de perfection…le manque d'argent va ralentir non pas le processus de création mais la sortie et la publicité de ses oeuvres cinématographiques … issues de sa sensibilité extrême à la beauté de l'image… Le Poissons c'est l'eau qui reflète l'image et Jupiter en Verseau, à 28°52 du Verseau -- un papillon s'extrayant de sa chrysalide -- l'utilisation d'une technique de communication moderne pour réaliser une recherche de l'image de Vénus Poissons : l'appel de la compassion pour des personnages et des séquences du passé dans un mode moderne qui peut toucher un grand nombre en révélant ce que René porte en lui : l'histoire, la santé, les techniques. Cet intérêt pour le passé va donner lieu à plusieurs de ses créations cinématographiques : LE QUÉTEUX qui rappelle le genre d'hospitalité des anciens et aussi SURSIS, film sur la grippe espagnole.

On peut avoir toutes ces tendances et n'en rien réaliser… Il faut avoir une capacité de travail à s'en rendre presque malade.
Les maitres de son Soleil et de sa Lune vont lui servir dans sa volonté de rayonner et d'être un précurseur. Mars et Saturne, je l'ai déjà dit, se retrouvent en Vierge en maison VI, maison du travail et du service. Les deux planètes encadrent Junon, cet astéroïde des accompagnements, des associations, des contrats de travail.… incitations à travailler avec des amis, avec son épouse Michèle, à réaliser des projets conçus dans l'imaginaire lunaire.

Après son thème, sa vie.
Je me permets de livrer à votre attention le chemin de René et son oeuvre que vous ignorez peut-être. Le jour est venu de mettre en lumière ses réalisations maintenant qu'Uranus situé dans la maison de ses origines, Uranus, planète des techniques d'avant garde des communications modernes et subtiles. Uranus maison IV assure sa marginalité et ce besoin d'aller au-delà des sentiers battus. Uranus a pour maître la Lune, Uranus dont le symbole est le suivant : "Un homme sur un tapis volant plane au-dessus de vastes terres". Uranus vient de traverser son Ascendant. Vous comprendrez qu'il n'est pas toujours facile à suivre… je vous invite tout de même à le lire et à espérer que son oeuvre cinématographique soit diffusée. POLARIA  sortira en avril.


 
Éléments biographiques
 
 
1950                 Naissance à Shawinigan.
1969                 Études en littérature au Cégep de Shawinigan
1970                 Études en cinéma à l’UQTR
1972                 Études en réalisation Cinéma et télévision à Bruxelles
1973                 Chargé de cours en cinéma au Cégep de Shawinigan
 
1987 à maintenant     Professeur de cinéma au Cégep de Trois-Rivières
 
 
Animateur
 
De la télé-série Ciné-Campus (1974-75) sur les ondes de la station CKTM-tv 13.  Représente le Cégep de Shawinigan pour le compte de l’Office de la langue française.
 
 
Productions cinématographiques
Œuvres cinématographiques
 
 
Y’a toujours un maudit boutte – documentaire réalisé pour le compte de la C.S.N. à l’occasion de la fermeture des Usines Gulf Oil de Shawinigan. (1972)
 
Spasmes et pulsions – court métrage de fiction (1974)
 
Gobital – moyen métrage de fiction (1975)
 
Le Vert et le blanc – court métrage poétique réalisé avec Denis Trudel (1975)
 
Herménégilde – film historique sur Herménégilde Lavoie, un des pionniers du cinéma québécois -  agit comme assistant-réalisateur (1976)
 
Le Gueux et le Revenant – court métrage de fiction (1978)
 
Sursis – moyen métrage de fiction (1982)
 
Le Plaisir de lire – série de documentaires réalisés pour Radio-Québec (1986)
 
Le Cœur bleu du Soleil – une série de films didactiques sur le cinéma pour le compte du Cégep de Trois-Rivières (1997)
 
Ces Instants qui transfigurent – court métrage réalisé comme document d’accompagnement à l’Essai publié en 2009.
 
 
 
1984       Maîtrise en astrologie naturelle (Orian)
 
1994      Maîtrise en Création théâtrale – alliant Théâtre et astrologie
 
 
Publications
 
Astrologie                  Traité d’astrométéorologie et d’astrologie territoriale en 2006
 
Radiance en Mi majeur – roman (2009)
 
Ces instants qui transfigurent – essai sur la spiritualité au cinéma (2009)
 
Ce sujet devait être la thèse doctorale que j’avais planifiée rédiger à l’Université de Metz avant le décès de mon épouse en 1997. Le destin en a décidé autrement.
 
La Paloria (2011) Livre d’art alliant photographies, nouvelles et prières à La Mère du Monde.
 
Publications : articles, reportages, récits de voyage, etc.
 
Perspectives (1969)
Maclean (1971)
Châtelaine (1974)
 
Chroniqueur régulier pour l’Astrospirale à partir de 1985 jusqu’à ce jour.


René Le Brodeur est un homme de synthèse.


Thérèse T. de Verma;