L'éclipse lunaire du 26 juin 2010

Lorsque l'été arrive, il ouvre plein Soleil sur une période de joies
et de plaisirs qu'on nomme vacances. La conjoncture actuelle des
planètes et de la réalité sociale risque de mettre pour un temps le
bikini de l'été.

Cette année, le solstice côtoie une éclipse de Lune qui se fait le 26
juin à 7 heures 30 minutes 14 secondes du matin à l'heure avancée
de l'Est et à 4°46' du Capricorne en longitude céleste et universelle.
Ce degré de la Lune correspond à une énergie Capricorne-Poissons.
Les Anciens voyaient les éclipses comme un signe annonciateur de
malheur. Personnellement, je crois que les temps d'éclipse sont des
temps où l'électro magnétisme peut nous obliger à réagir dans des
secteurs de nos vies personnelles ou collectives.

J'ouvre ici une parenthèse. Le 23 juin à 13 heures 41 minutes, heure
avancée de l'Est, un tremblement de terre de magnitude 5 a ébranlé
la terre de l'Ontario où doit se tenir la réunion des chefs d'États les plus
importants de la planète. Ce tremblement de terre semblait un prélude
à cette réunion pour en souligner l'importance. Le Noeud sud de
ce dernier était à 11°57' du Cancer, exactement sur  le
Milieu de ciel de l'épicentre situé à Buckingham, ville située près
d'Ottawa. À ce moment-là, la Lune, qui allait traverser le point
entre le Scorpion et le Sagittaire en maison II, se trouvait au
quinconce du mi-point Mercure/Soleil en maison IX : l'argent des
contribuables au service de la rencontre internationale des G8 et des
G20.  Vénus maître de l'Ascendant Balance et de la maison VIII
Taureau, l'argent des autres, était au mi-point de Mars/MC,  mi-point
signature des projets et des discussions financières qui se tiennent
maintenant à Huntsville.. Le Soleil maison IX pouvait être le présage
de fortes discussions au sommet.. Je ferme cette parenthèse.

Au moment de l'éclipse de Lune du 26 juin, les deux luminaires sont
à 4°46' de l'axe Cancer-Capricorne. Le Soleil est le seul luminaire visible au-dessus de l'horizon de l'hémisphère nord, tandis que la Lune disparaissant sous l'horizon et la Terre jetant de l'ombre sur la Lune, cette dernière partiellement éclipsée est surtout visible à l'Est de l'Asie, en Australie, dans l'Océan Pacifique et les côtes ouest des Amériques.

Quel est le symbole du 5° Capricorne où se trouve la Lune? Le
voici : "Des indiens sur le sentier de la guerre dans un canoé bien chargé, certains rament pendant que d'autres exécutent une danse de guerre". 
Dane Rudhyar précise que "dans la mise en oeuvre du potentiel de croissance inhérent à tout groupe social, l'agressivité peut être un élément nécessaire
pour faire avancer les choses".

Quel effet peut avoir cette éclipse sur la terre, la mer et nous?  Les
éclipses ont un impact sur les marées à cause de l'effet conjugué des
forces de gravitation de la Lune et du Soleil. Cet effet marée est en
principe plus fort aux équinoxes et plus faible aux solstices. Par
contre les marées sont plus fortes à la Nouvelle et à la Pleine Lune,
surtout en temps d'éclipse. Nous vivons dans un contexte d'ambigüité
énergétique.

L'effet devrait donc être moins violent... reste à voir surtout quand
une éclipse se fait à deux angles d'un grand carré en signe cardinal.
Le degré "5"  est créatif et est signé, pour la Lune, d'un "dwad"
Poisson... on peut penser à un degré de compassion. Il faut l'espérer.
Nous vivons tous nos marées intérieures et quand l'éclipse se fait
dans l'axe Cancer-Capricorne… un axe où les luminaires sont tous les
deux en exil cela ajoute à l'ambigüité des énergies. En l'absence des
repères lunaires de l'inconscient, de nos mémoires émotives... nous
pouvons être livrés aux forces du Soleil qui atteignent notre
vitalité et nos désirs de rayonner, la famille, la patrie, la paroisse
... nous pouvons être plus engagés dans la défense des droits qui nous
touchent de près... et en même temps, vivant ces forces ambigües, les
chefs d'état des G 20 et G 8 vont discuter de l'avenir économique des
peuples de la planète sans oublier leur propre peuple et leurs propres
intérêts. Pendant ce temps, le peuple derrière les barricades du
Capricorne est en attente... Que sent-il monter en lui ? La Lune reste
le maître du Soleil et, au sommet du grand carré, elle est conjointe à
Pluton qui induit ce besoin profond de changement . Elle creuse
l'abysse du malstrom social, brassage en marche vers plus de décence
économique exigée par Saturne et s'ouvrant sur ce fameux renouveau
proposé par la conjonction Jupiter-Uranus au début du Bélier. Ce carré
en signe cardinal transporte l'énergie nécessaire pour amorcer un
nouveau départ d'où pourra venir une transformation nécessaire à un
meilleur équilibre et un meilleur partage.

En ce temps d'éclipse de Lune, comme les réactions ont perdu leur
point de repaire... on peut s'attendre à tout, d'où l'invitation à
la prudence surtout si l'on est concerné. De toute façon, l'avenir de la planète
nous concerne tous.

Thérèse T. de Vernal

Commentaires des lecteurs :
L'étroite conjonction de Pluton à 4°10' et de la lune à 4°45' du Capricorne en opposition au Soleil maître de la Lune valorise le signe dans lequel se trouve la Lune. Et le 4 degré du Capricorne est celui d'une initiation, dont l'image est décrite comme suit : "les deux clés du monde divin, dans le disque solaire, dont la couronne irradie des flammes ; une lampe suspendue et une Vestale qui abrite la flamme de sa lampe".  L'étoile fixe Kaus média est à 4° 44' 16" du Capricorne au moment de la pleine Lune et induirait le sens de la justice et l'esprit d'entreprise. Pour ma part, je vois dans cette étroite conjonction pleine Lune une énorme colère qui se ramasse, se concentre, et explose comme cumulée et retenue depuis longtemps. Je remarque d'ailleurs une triple conjonction Mercure rétrograde à Mars et Pluton sur ce même degré le 13 décembre prochain : temps d'explosion de cette colère ? Merci pour votre site. Cordialement. (Par Vincent)

Réponse à ce commentaire par l'auteure de l'article:
Bonjour Vincent. Merci de votre commentaire mais je n'en partage pas toute la teneur. D'abord, la Lune est traditionnellement maître du Cancer et par conséquent du Soleil de la dernière éclipse de Lune.  Quant à la Lune, elle est elle-même en exil en Capricorne, ce qui amenuise son effet ou le rend peu favorable. De plus conjointe à Pluton, les valeurs lunaires de vie sont vécues de façon passionnelles... et  les valeurs traditionnelles de la Lune sont sujettes à des controverses. Les idées concernant la sexualité, la naissance et la mort sont en ébullition. Quant à la citation du degré symbolique thébaïque : "Les deux clés du monde divin, dans le disque solaire, dont la couronne irradie des flammes; une lampe suspendue et une Vestale qui abrite la flamme de sa lampe (pour l'empêcher de s'éteindre)."  La vestale est gardienne du feu sacré et elle est enterrée vivante si elle laisse éteindre le feu ou si le feu s'éteignait. On aurait pu croire à un désastre plus grand si c'eût été une éclipse de Soleil, une éclipse du feu. Mais ici c'est une éclipse lunaire.  Et Vesta veille.

Le degré thébaïque se lit aussi : "Deux clés en croix dans un Soleil resplendissant".  Les deux clés en croix rappellent les clés croisées que l'on retrouve dans les armoiries de la papauté...Les clés comme armoiries de l'Église apparaissent déjà au 13e siècle sous Innocent III. Ce qui me frappe dans cette image, symbole du degré de la conjonction Lune-Pluton, c'est qu'elle me rappelle les problèmes actuels de l'Église, les controverses au sujet de la vie.  L'image  me laisse croire que la nomination du cardinal Ouellette par Rome n'est pas étrangère à une certaine influence planétaire après ses interventions au sujet de l'avortement : la Lune principe féminin et Pluton le pouvoir de transformation dans un signe de contrôle, de responsabilité .

La Lune pourrait induire un effet spécial, le 13 décembre prochain, lorsque  Mars, Pluton et Mercure, ce dernier rétrograde, seront en conjonction très près du Noeud nord de la Lune situé alors à 2°49' du Capricorne. Nous attendons le 13 décembre en considérant que la Lune sera alors en Poissons conjointe à Jupiter et Uranus.

Ce degré 4 du Capricorne est aussi celui de l'étoile Kaus, dites vous?  Félicitations pour votre esprit scientifique qui nous transporte très loin dans la constellation du Sagittaire. Vous avez taquiné ma curiosité et j'ai vu que cette étoile fait partie de la Théière dessinée par plusieurs étoiles Kaus, mot arabe signifiant: "arc".
Cette étoile est à 145 années-lumière de nous... (Par Thérèse T. de Vernal)