LA CONJONCTION JUPITER-URANUS : PASSAGE OBLIGÉ VERS DE NOUVELLES VALEURS

La conjonction Jupiter-Uranus : Passage obligé vers de nouvelles valeurs sociales

Jupiter et Uranus formeront trois conjonctions exactes en 2010-2011, la première fois au Bélier, la deuxième et troisième fois en Poissons (La date et l'heure des conjonctions exacte Jupiter-Uranus se trouvent en fin d'article).  La dernière de ces conjonctions, qui sera synchrone avec une éclipse solaire, sera étudiée plus en détail vers la fin de cet article. Mais tout d’abord, examinons le passage de ces deux planètes dans ces signes et trouvons ce qu’elles signifient, au niveau symbolique, puis au niveau de leurs répercussions sur nos vies.

Le passage de Jupiter et d’Uranus dans le signe des Poissons se manifestera par une certaine latence, un certain mystère. On aura parfois l’impression de ne voir que la pointe de l’iceberg de certaines situations. Puis, lors de leur passage dans le signe du Bélier, les tenants et les aboutissants de ces situations pourront nous être dévoilés...

Jupiter aux Poissons nous rappelle l’Ancien monde de l’Ère du Poissons, qui disparait progressivement, non sans soubresauts, pour laisser la place aux énergies du Verseau. La conjonction de Jupiter et d’Uranus nous rappelle que nous chevauchons deux grandes Ères, et que notre civilisation ne peut qu’en ressentir le séisme, comme celui causé par deux plaques tectoniques qui s’entrechoquent.

Rappelons d’abord les effets de la conjonction. C’est un mariage, « pour le meilleur ou pour le pire », nous dit Bill Tierney (Dynamique des Aspects Astrologiques, Éditions du Rocher, 1986, p. 17). Cette expression sous-entend que l’effet de la conjonction dépend de la compatibilité des deux planètes. Il faut bien dire que toute conjonction avec Uranus invite à la prudence, à cause de son action imprévisible et chaotique.

Or, l’actualité nous confirme déjà le malaise qu’éprouvent ces deux planètes à travailler ensemble. Tout d’abord, pensons à l’aide humanitaire apportée en Haïti depuis le séisme du 12 janvier 2010. Malgré l’édifiante générosité de milliers de personnes à travers le monde, dont de nombreux petits épargnants, le bilan de l’aide humanitaire est décevant : on a largement commenté le manque d’écoute des organismes d’aide (ONG), leur action unilatérale et non adaptée aux besoins réels de la communauté haïtienne, ainsi que l’action pernicieuse de cette « charité internationale » qui maintient les Haïtiens dans un état de dépendance et qui retarde la reconstruction de leurs infrastructures.
Alors que Jupiter le Grand Bénéfique en domicile nocturne laissait présager le meilleur, Uranus à ses côtés nous fait voir que cette « charité » de l’Ère des Poissons peut être dépassée, inadéquate, dans une perspective verséenne, qui privilégie l’indépendance, l’autonomie.

Un deuxième exemple puisé à même l’actualité est celui du scandale de pédophilie qui secoue les hautes instances du Vatican. Jupiter en Poissons nous ramène à cette image du Pape dans le Tarot; il est celui qui bénit, qui protège. Mais Jupiter dissonant aux Poissons peut également parler de pédophilie; rappelons que Jupiter est tout naturellement associé aux enfants; exalté au Cancer, il nous parle de ces petits êtres que la société est censée protéger. Or, Uranus exerce ici son action perturbatrice, en levant le voile sur les scandales commis dans les arcanes de l’Église catholique. Uranus signe d’autre part, le recours collectif des victimes qui exigent réparation.

Les sectes dirigées par un gourou ainsi que les mouvements religieux extrémistes sont une autre manifestation probable de la conjonction Jupiter- Uranus. Dans le signe des Poissons, ils agiront dans la clandestinité; dans le signe du Bélier, ils pourront se faire connaitre par des actions d’éclat, voire de la violence.

Uranus, par son lent passage dans le signe des Poissons, a mis la table pour Jupiter. À un bout du spectre idéologique, on voit se manifester des idéologies religieuses fondamentalistes; à un autre bout du spectre, à une généralisation de la méfiance et du cynisme, comme celui du mouvement « négationiste » aux Etats-Unis qui croit à un complot gouvernemental lors des événements du 11 septembre 2001. « Croire ou ne pas croire » pourrait bien résumer le dilemme shakespearien actuel.

De manière générale, Jupiter aux Poissons peut représenter  "l’establishment"; or, au Québec, nous avons les médecins qui réclament un changement dans leurs conditions de travail, ainsi que la magistrature qui fait l’objet d’une enquête sur les nominations partisanes. Pensons également aux détenus dans les prisons et à ceux qui les dirigent. Il y aura vraisemblablement des révélations dans ce domaine également. Pensons encore à la campagne de vaccination massive dont a fait l’objet la population canadienne dernièrement pour le virus AH1N1. Le bilan de cette vaccination contestée reste à faire...

Nous voyons donc clairement que l’ancien monde, celui des classes dirigeantes, perd du terrain au niveau du prestige et du respect qui lui était dévolu. L’ordre ancien fait peu à peu place au nouveau, celui du Verseau, dont on a parfois l’impression que sa seule valeur est celle de la nouveauté...

Dans un autre ordre d’idées, Jupiter aux Poissons nous parle du domaine maritime. Il y aura vraisemblablement d’autres accidents maritimes, voire écologiques, comme celui du golfe du Mexique, actuel au moment d’écrire cet article (30 avril 2010). Les raz de marée et les tsunamis sont d’autres probabilités. Il faudra surveiller le passage de Jupiter et d’Uranus à la fin du signe des Poissons, car ils croiseront l’étoile fixe Scheat, étoile de 2e grandeur qui se trouve en 2010 à 29° 30' des Poissons. Selon Vivian Robson, Jupiter transitant sur ce degré peut causer l’emprisonnement ainsi que pertes à travers les relations et les procès. Quant à Uranus, il peut causer des pertes financières ou des noyades, par sa propre négligence (The Fixed Stars and Constellations in Astrology, Astrology Classsics, 2005, p. 207). Les dates de rencontre des deux planètes avec l’étoile sont indiquées plus bas. La prudence sera particulièrement de mise lors d’activités nautiques de l’été.

Ensuite, le deuxième passage de Jupiter et Uranus au Bélier sera vraisemblablement fortement marqué sur le plan des évènements; alors que Mars sera en exil en Balance lors de la fin du premier passage de la conjonction au Bélier, soit du 30 juillet au 14 août 2010, il se retrouvera en domicile, dans son signe, lors du deuxième et dernier passage de la conjonction en Bélier, soit du 2 avril au 11 mai 2011. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les esprits seront échauffés!
 
Éclipse du 4 janvier 2011

 
Un évènement important, relié à la symbolique de cette conjonction Jupiter- Uranus aux Poissons, est susceptible de se produire aux alentours de l'éclipse du 4 janvier 2011. En effet, la conjonction des deux planètes collectives sera exacte à une minute d'orbe, au moment de l’éclipse. En outre, la conjonction se situera à 27 degrés des Poissons, sur le degré d’exaltation de Vénus. Or, Vénus transitera en Scorpion, en position de débilité (exil), en quadrature exacte à Neptune au Verseau et en trigone à la conjonction Jupiter-Uranus. Toutes les indications de scandale sont présentes et ce scandale pourrait éclabousser le gouvernement. Il s’agit en effet d’une éclipse du Soleil au Capricorne. Par ailleurs, le dispositeur des deux luminaires, Saturne, fera carré en Balance. S’agira-t-il d’un scandale financier ou sexuel? Les deux sont possibles mais la conjonction entre Vénus en Scorpion et Pars Fortuna, ainsi que les luminaires en maison 2 (pour la longitude / latitude de Québec), nous indiquent davantage un scandale financier, impliquant un important gaspillage de ressources publiques. La présence de l’étoile fixe Caput Algol à 26°13' du Taureau vient former un carré en T avec Vénus et Neptune. Des têtes pourraient tomber suite à ce scandale...

Remarquons aussi que la lunaison du 3 avril, qui se produira trois mois après l’éclipse, se fera au carré de cette éclipse, soit à 13 degrés du Bélier. Ceci pourrait nous indiquer une nouvelle crise, en réaction à celle de l’éclipse.

Le thème de l’éclipse du 4 janvier 2011, fort explicite, est une indication de plus des révélations qui seront faites cette année sur l’establishment, soit sur la classe politique, judiciaire, médicale, financière, ecclésiastique, et qui pourront entraîner un ras-le-bol, une perte de confiance de la part des citoyens en général.

Rappelons-nous le carré en T formé tout au long de l’année, également, de Jupiter / Uranus, de Saturne et de Pluton, avec comme point vide le Cancer. C’est la population qui écope, encore une fois, et qui devra réagir individuellement ou collectivement. L’astrologie nous aide à trouver un sens à ces perturbations et à accepter le renouveau, si douloureux soit-il, comme un passage obligé vers de nouvelles valeurs sociales.

Calendrier astrologique
18 janvier 2010 au 28 mai 2010 : Jupiter et Uranus transitent ensemble le signe des Poissons.
6 juin 2010 au 14 août 2010 : Jupiter et Uranus transitent le Bélier.
9 septembre 2010 au 22 janvier 2011 : Jupiter et Uranus rétrogradent en Poissons.
12 mars 2011 au 4 juin 2011 : Jupiter et Uranus entrent à nouveau au Bélier. Ils formeront trois conjonctions exactes :
La première : 8 juin 2010 à 07H25 am avancée de l'Est.
La deuxième : 18 sept. 2010 à 21H07 heure avancée de l'Est.
La troisième : le 4 janvier 2011, à 07H52 am heure normale de l’Est (la 3e conjonction aura lieu moins de 5 heures, après l'éclipse solaire).
Jupiter croisera l’étoile Scheat : le 2 juin 2010, le 13 septembre 2010 (rétrogradation), puis le 19 janvier 2011. Uranus croisera Scheat : le 13 mai 2010, le 29 aout 2010 (R.), puis le 2 mars 2011.

Carole Lalonde


 Commentaires des lecteurs :
1. Bravo Carole pour ton article ! Pertinent et très bien observé. (Par Diane Houle, Astrologue)