TERRITOIRES INEXPLORÉS & FUTUR .

TERRITOIRES INEXPLORÉS & FUTUR INTÉRIEUR

 

«L’espace, l’ultime frontière vers lequel voyage notre vaisseau spatial.  Sa mission : explorer des mondes nouveaux et étranges (…) et, au défi du danger, s’aventurer là où aucun homme n’est jamais allé.»

Générique de la série télévisée Star Trek

 

 

Jupiter et Uranus prennent rendez-vous tous les 13-14 ans.

 

Saviez-vous que lors de la conjonction de :

­  - 1968-1969 (1 à 4 degrés de la Balance) Neil Armstrong a marché sur la Lune ;

­  - 1983 (6 à 9 degrés du Sagittaire) la sonde spatiale Pioneer 10 a poursuivi son voyage au-delà de notre système solaire ;

­  - 1997 (6e degré du Verseau) la sonde Mars Pathfinder se posa sur Mars ?

 

Si vous aviez à déduire ou à extrapoler la signification de cette conjonction, à partir de ces trois événements, que serait-elle ?  Quel impact pourriez-vous prévoir sur notre monde actuel ? Comment pourriez-vous tirer profit de ce transit dans votre propre vie ?

 

Bon, étant donné que vous n’êtes pas là pour répondre à ces questions, je vais le faire à votre place.

 

Nous pouvons déduire que cette conjonction accroitra grandement les développements scientifiques ; éveillera l’esprit d’invention ; favorisera l’ouverture de voies novatrices ; provoquera un besoin envahissant et expansif de changements et d’expériences nouvelles.

 

J’ajouterai, quoique cela ne peut être déduit par ces trois événements, que cette conjonction va susciter la libération d’idées et de symboles archétypes qui inspireront et guideront les générations futures et amèneront des changements fondamentaux dans le domaine économique, politique et religieux.

 

De plus, la fusion de ces deux énergies planétaires, l’une expansive et l’autre intuitive, devrait accélérer le rythme évolutif de l’humanité et favoriser ainsi l’émergence du prochain stade de conscience accessible à tous.  Ken Wilber identifie ce stade à la naissance du «soi éconoétique» (un soi profond qui embrasse toute la nature).  Un stade où nous pourrons prendre conscience que la nature fait partie de nous, qu’elle est littéralement à l’intérieur de notre être.

 

 

Sur le plan personnel

 

Sur ce plan, nous pourrions accéder à une compréhension nouvelle en regard de problèmes que nous traînons dans nos vies depuis maintenant deux ans environ (entrée de Pluton en Capricorne).  Cette nouvelle compréhension pourrait se traduire par l’«apparition» de moyens originaux permettant de résoudre ces problèmes persistants. (Pour connaître la nature de ces problèmes, il faut se référer à la fonction psychique des planètes transitées par la conjonction.)

 

Nous sentirons également le besoin d’explorer des approches ou des voies inhabituelles dans le champ d’expériences de la maison astrologique où transite cette conjonction dans notre carte du ciel.

 

Toujours en lien avec cette maison astrologique, nous pourrions être confrontés à des choses (des événements) pour lesquelles nous ne sommes pas encore prêts, nous exposant ainsi à des réalités qui sont étrangères à la nôtre. Il faut toutefois comprendre qu’il y a là l’opportunité d’un éveil, pour soi et pour l’humanité.  Mais pour que cet éveil puisse avoir lieu dans notre propre vie, j’ajouterai qu’il doit y avoir un désir de «changement intérieur», soit un désir d’élargissement de conscience non plus axé sur le moi, mais sur le nous.

 

 

Sur le plan social

 

Au moment où vous lirez cet article, nous aurons déjà vécu le premier passage de cette conjonction.

 

J’ai mentionné, lors de mes dernières conférences (certaines remontant à un an et demi maintenant), que le passage d’Uranus en Bélier, et d’autant plus lors de sa conjonction à Jupiter, éveillera la conscience collective de l’humanité avec des visions innovatrices, pour ne pas dire révolutionnaires en réponse à de nombreux problèmes d’iniquités sociales et, que suite à cela, nous verrions apparaître des groupes qui chercheront à renverser et à transformer les structures existantes et les manières de penser actuelles.

 

Dans leur lutte, plusieurs de ces groupes utiliseront la redoutable efficacité de réseautage social des applications du Web 2.0. (Uranus) pour faire connaître au plus grand nombre, la cause qu’ils défendent (Jupiter).

 

La conjonction du 8 juin dernier, dans le signe du Bélier, nous a donné un avant-goût de ce qui s’en vient.  À titre d’exemples, j’évoquerai :

­   - le raid meurtrier israélien contre la «flottille de la liberté», une flottille humanitaire formée de six navires, qui faisait route vers la bande de Gaza, transportant à son bord dix mille tonnes de produits de première nécessité ;

­   - les revendications croissantes des travailleurs chinois pour de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail, avec toutes les conséquences que cela aura, non seulement sur l’économie chinoise, mais également sur l’économie mondiale;

­   - la grogne des Américains, qui ne peut que croître dans les mois à venir, envers les multinationales, telles que B.P., qui n’ont peu ou pas de morale envers notre écosystème tant leur soif de profits est grande.

 

La conjonction de Jupiter-Uranus comme telle n’est pas forcément suffisante pour créer de tels conflits, mais le carré de cette conjonction à la «transpersonnelle Pluton» et son opposition à la «sociale Saturne» signifient que les choses mal gérées vont déraper.

 

Les deux autres conjonctions Jupiter-Uranus se feront au 28e et 27e degré du Poissons, donc un retour dans l’océan infini de potentialités qu’offre ce signe et dans lequel nous pouvons choisir «la semence que nous désirons planter» ou l’idéal de compassion humaine dont nous voulons faire la promotion lorsque Jupiter et Uranus retourneront dans le Bélier. 

 

Un retour en arrière qui nous fera, je l’espère, prendre davantage conscience que toute chose et toute personne sont interconnectées (Poissons) et que l’ensemble de nos initiatives futures (Bélier) devrait peut-être tenir compte de ce fait.

 

Éric Brown