Lunaison du 17 avril 2007. Par Donat Gagnon

Lunaison du 17 avril 2007. Par Donat Gagnon.

Pour notre région dans la zone de l’heure de l’EST, c’est une Lunaison Maison XII, doublée d’un amas en Maison XI qui a valeur de Maison XII par rapport à celle de la Lunaison. En raison du caractère explosif de la conjonction de Mars et Uranus au Nœud nord, on peut s’attendre à un mois d’épreuves. Des esprits trop empressés, surchauffés ou fanatisés pourraient mettre le feu aux poudres. Beaucoup opèrent dans le secret et la police pourrait avoir beaucoup de travail sur les bras.

Il y aura des négociations à tenir avec des groupes et des chefs même au sommet. Les médias seront encore sur le qui-vive et pourraient être l’objet d’arrestations en certains milieux, comme on vient de le voir en Russie. Si on s’en tient à la zone de l’EST, on peut dire que nos gouvernants récemment élus négocieront en secret et à découvert durant cette période, mais il sera impossible de garder secrètes les tractations du nouveau pouvoir minoritaire.

Avec la présence de Vénus et de la Porte invisible à l’Ascendant, de Neptune et Chiron en Maison X, on peut penser que beaucoup auront à subir les effets violents de cette Lunaison, que ce soit à cause du climat, des mouvements terrestres, ou de la bêtise des hommes.
Le dévouement compassionnel et le désir de paix sera au rendez-vous ; les jeunes pourraient y être particulièrement sensible. Espérons tout de même que ces derniers ne feront pas les frais d’un appel sous les drapeaux en raison d’un contexte international instable dans lequel le Canada lui-même s’implique de plus en plus.

La semaine du Premier quartier est particulièrement chaude sur le plan Ă©motif avec l’amas qui se trouve en Maison I. La signification du quatrième degrĂ© du Soleil en Taureau s’inscrit dans le renforcement de ce qui est devenu   habituel : « Un brandon brĂ»le sous la patte d’un lion qui s’en fâche. » DegrĂ© de dĂ©sagrĂ©gation. Hadès donne Ă  cette image, une signification de violence et de luttes pouvant ĂŞtre tournĂ©e contre soi-mĂŞme. Ce qui va assez bien avec la mĂ©thode des kamikazes, n’est-ce pas ? Il faudra donc ĂŞtre circonspect, faire preuve de prudence et de persĂ©vĂ©rance diplomatique. Tout cela bien sĂ»r peut ĂŞtre rĂ©interprĂ©tĂ© Ă  Ă©chelle plus rĂ©duite et mieux adaptĂ©e Ă  nos affaires locales.

Durant la semaine de la Pleine Lune, on s’investit dans la défense de ses intérêts et de son territoire privé ou collectif. Les difficultés sont toujours là, mais on est mieux disposé pour s’en sortir. Aussi on voit des questions s’éclaircir et des illusions se dissoudre. Des appuis tombent et des sympathies sont ébranlées. Mais ce qu’il y a de profond dans les croyances est mieux reçu et exprimé au grand jour. Cela tient du bon côté de la Maison XII.

Le Milieu de ciel en Scorpion du Dernier quartier nous renvoie à l’Ascendant de l’Éclipse et de la Lunaison précédente. C’est l’heure des critiques sévères et responsables attribuables à Mars, Pluton, et à Saturne maître de l’Ascendant du Dernier quartier. Par ailleurs, Saturne au dix-neuvième degré du Lion n’inspire pas confiance quant à l’issue des disputes. Le Soleil en IV en Taureau laisse présager la fin d’une certaine façon de penser le Québec et le début d’une nouvelle vision faite de compromis acceptables.

En terminant, je voudrais souligner la qualitĂ© de recherche et d’interprĂ©tation de Claudia Klaus pour la prĂ©sente Lunaison. Je n’ai pas Ă  reprendre ici les nombreux points que je partage.  

Donat Gagnon