Lunaison du 18 mars 2007



LUNAISON DU 18 MARS 2007, POUR TROIS-RIVIÈRES, QC, Canada.

S’il est vrai que la Lunaison se produit à un moment unique pour toute la Terre, il est également vrai qu’elle ne se produit pas à la même heure en même temps. Par exemple, quand il est 2H44 à Greenwich au moment de cette Lunaison, il est 21H44 de l’Est (ramenée à l’heure normale) au Québec quand elle se produit. De plus, quand on monte la carte pour un lieu spécifique, comme Trois-Rivières, il y a encore un ajustement horaire qui fait qu’il serait plus juste de dire que l’heure solaire du lieu serait plus rapprochée de 21H54.

Pour Trois-Rivières, l’Asc de Lunaison est à 10°46’ Scorpion et la conjonction Soleil-Lune est en Maison V. Ce tableau est assez valable pour l’ensemble du Québec, quoi que dans sa partie Est, la Lunaison tombe plutôt en quatrième Maison. Ces informations peuvent éclairer nos lecteurs outremer qui apprennent peut-être que nous sommes dans la dernière semaine d’une campagne électorale au Québec.

Cette Lunaison, qui est à la fois une Éclipse solaire partielle, n’est pas de tout repos avec un ascendant Scorpion qui commande habituellement de vives émotions et des transformations. Les questions financières font le menu de la semaine avec la dominance des signes fixes sur les points cardinaux. Les valeurs de pouvoir sont aussi en évidence : Saturne domine en Lion fortement aspecté de Jupiter. Ça brasse, mais les gens préfèrent les transformations qui s’inscrivent dans le sens de la stabilité politique et la sécurité financière. Cela n’empêche pas les démagogues de s’exercer à nous aveugler de leur poudre avec un Mars conjoint à Neptune en Verseau.

À la précédente Lunaison, nous avions dit que c’était celle des journalistes ; la présente serait plutôt celle des hommes de pouvoir. C’est donc excellent pour une campagne électorale. Fait curieux pourtant, on dirait que beaucoup de journalistes se comportent comme s’ils étaient des candidats au pouvoir, prenant parti plutôt que de transmettre la nouvelle et perdant ainsi l’objectivité qu’on est en droit d’attendre d’un journaliste. Cette manie qui frise la manipulation de l’opinion est une belle illustration de l’effet pervers de l’opposition de longue durée de Neptune à Saturne, renforcée en ce moment-ci par la conjonction de Mars à Neptune. De plus, il faut se rappeler qu’en temps d’Éclipse, un effort supplémentaire est requis pour ne pas se laisser aveugler. Mais consolons-nous et disons, en blaguant, que beaucoup de sondeurs et de journalistes ont de bonnes chances de perdre leurs élections.

La signification du 29e degré du signe des Poissons a tout de même de quoi inquiéter. Il parle de quelqu’un isolé sur un radeau en mer. Ce degré était présent dans le naufrage du Titanic. Des accidents en mer ou avec des produits chimiques ou pétroliers sont probables. Mais redoutons davantage les accidents toujours possibles dans notre mer intérieure. Uranus appliquant sur le Nœud Nord laisse entendre qu’il y a beaucoup de nervosité et de l’imprévisible dans l’air ; ce qui est encore valable pour le Premier Quartier de Lune.



Le Premier Quartier arrive la veille des élections au Québec. L’ascendant est au Lion en compagnie de Saturne, comme il en sera de même à la Pleine Lune et au Dernier Quartier. Le Soleil est en Bélier de même que le MC, cela aussi pour la Pleine Lune. Donc, nous sommes entrés dans une période franchement solaire et active. Le Saturne à l’ascendant nous confirme que le choix de l’électorat ira vers un pouvoir stable, sécuritaire. Les votants penseront à leurs intérêts et à leur famille avant tout (Vénus). La Lune au secteur XI de l’électorat est en conjonction avec le Soleil du Premier ministre. Cela laisse songeur. Mais l’issue de la victoire dépend de données personnelles des candidats que nous ne détenons pas. Cependant, au risque de contredire les sondages et les journalistes, je crois détenir suffisamment d’indices astrologiques et sociaux pour annoncer l’élection d’un gouvernement libéral majoritaire.

En conclusion, nous voulons faire un retour en arrière sur certaines affirmations de la Lunaison du mois précédent. Nous avions dit que l’information serait plus généreuse et moins publicitaire que par le passé.
Cela s’est assez vérifié. Politiciens et journalistes ont quelques fois émis le souhait d’aller au fond des choses. On a accordé de plus longues périodes d’antenne et des panels aux candidats pour présenter ou débattre leur programme. Cette approche a pu provoquer des soubresauts dans la compagne, mais ce qui dérange fait souvent progresser, n’est-ce pas ? La Pleine Lune présage la réussite des promesses de la Lunaison.

Pour le Café astrologique de Trois-Rivières.
Par Donat Gagnon