Lunaison Verseau du 17 février 2007




Avec 8 planètes angulaires, cette lunaison nous réserve beaucoup d’action et de dynamisme.  Elle emmènera également de l’impulsivité, de la rigidité, de l’agitation, des rébellions, de l’impatience et des luttes de pouvoir car chacun tiendra mordicus à son point de vue.  Les négociations seront difficiles, tendues et plusieurs n’aboutiront pas.

 

Sentiments de déjà vu, de tourner en rond, pensées confuses et difficulté à trouver ou à voir les solutions.  Ces sentiments s’estomperont au 1er quartier pour nous revenir à la pleine lune du 3 mars qui est une éclipse lunaire totale à 13“00’ de la Vierge.  Cette éclipse affectera les secteurs VI-XII, donc, de la santé, du travail, des ouvriers, des forces armées ainsi que les domaines du crime et de l’espionnage. Le degré sabian de la lune est :  ‘’Un grand homme d’état canalise l’hystérie d’une foule excitée’’.  

Mercure est devenu rétrograde le 15 février, alors on évite de signer des documents importants, des contrats, d’acheter des véhicules ou des objets servant à la communication avant le 9 mars, lorsqu’il redeviendra direct.  Des problèmes avec les transports, les documents écrits, l’enseignement ainsi que dans tous les domaines liés à la communication sont à prévoir.  Des virus informatiques, des événements bizarres avec les ordinateurs, avec la haute technologie ou avec l’électricité pourraient aussi surgir.  Les discussions risquent de s'attiser rapidement et causer de sérieux heurts diplomatiques.

Nous pourrions voir une propagation foudroyante de la grippe aviaire chez des alliés, à l’étranger. De nouveaux cas pourraient être décelés après une période de rémission.  D’autres pays pourraient connaître une recrudescence de différents virus qui couvent présentement, tels que la malaria, le HIV, le SRAS, la dengue ou des épidémies de grippe ou de gastro-entérite.  Ils se manifesteront avec force lorsque Mercure redeviendra direct.  

Certains pays pourraient faire de nouveaux essais nucléaires, aggravant ainsi une situation déjà très tendue.  Il pourrait en résulter des conséquences désastreuses, imprévues, voire même des catastrophes dans leur propre pays. Il y a également possibilité de déversements toxiques ou de pétrole, d’empoisonnement ou d’intoxication.  Les secteurs boursier et pétrolier connaîtront des fluctuations suite à ces événements.  

Des projets ne démarreront pas à cause de la fébrilité, de l’agitation, de l’éparpillement ou parce que des événements inattendus, des changements d’idées viendront contrarier leur mise en place.  

Les accommodements raisonnables continueront de préoccuper et pas seulement ici, chez nous.  Des conflits inter-religieux pourraient reprendre de plus belle et des mésententes entre pays alliés pourraient naître.  Il pourrait y avoir de nouveaux scandales de pédophilie.  Des membres du clergé mais aussi des pays du tiers-monde pourraient être impliqués.  Il pourrait également s’agir de déni ou de dénonciation quant à des pays employant des enfants-soldats.

Au niveau météorologique, la tendance sera extrêmement froide, ensoleillée, avec des vents très puissants.  Des bourrasques soudaines causant de la poudrerie ou le brouillard pourraient occasionner des dommages ou des accidents.  Il y aura une légère hausse des températures ainsi qu’une diminution de l’intensité des vents mais, ils demeureront quand même présents pour le 1er quartier du 10 février.  Des tempêtes jugées anormales pour ce temps-ci de l’année pourraient se former cette semaine-là.  Possibilité de tempête de neige ici ou près de nos frontières.

Vers la pleine lune du 3 mars, il y aura à nouveau un refroidissement sévère accompagné de vents extrêmes mais le soleil sera de la partie.  Les pays à l’ouest pourraient connaître des cyclones et des inondations et ceux du sud, des ouragans, des tornades, des gros orages pouvant causer aussi des inondations.  Le dernier quartier du 11 mars sera ensoleillé avec des températures moins glaciales mais les vents demeureront présents et pourraient redevenir très intenses par moments.

C’est une lunaison ou on doit prendre son mal en patience, éviter l’entêtement, l’obstination et suivre le courant.  C’est le moment idéal pour revoir nos pensées et nos actions passées, planifier celles du futur et de rêver du printemps qui ne tardera pas trop, nous l’espérons, à arriver.  Bonne lunaison à tous.
                                                                                                    
                                                                                       Claudia Klaus