Lunaison du 20 novembre 2006

 

Lunaison du 20 novembre 2006

 

Tout d’abord 3 facteurs importants dans ce thème : l’amas planétaire en Scorpion, 5 planètes et pas les moindres, 6 planètes en maison VI et ce thème est fortement occidental. Comment pouvons-nous interpréter ces facteurs ?

 

Le signe du Scorpion est un signe d’eau et féminin donc tout en réceptivité, c’est la trame de fond.  Le mois de novembre est celui dit des morts et cette forte présence en Scorpion l’illustre bien mais qui dit mort dit renaissance. Spirituellement ça signifie une occasion de pénétrer à l’intérieur de soi et d’affronter ses peurs, faire un ménage pour faire place à autre chose de plus élevé (le Scorpion qui se transforme en Aigle). Plus on résiste, plus ça fait mal. Extérieurement on craint toujours le signe du Scorpion car il nous confronte à ce qui doit être laissé, le lâcher-prise est la solution. Ensuite l’amas en maison VI oblige à travailler sur soi et nous met face à nos devoirs, là aussi cet amas demande de faire du ménage. Nous avons donc 2 tendances fortement introspectives. Si on ajoute le fait que ce thème est occidental alors on doit se tourner vers les autres, ça ne vous semble pas paradoxal ? Si on réfléchit bien alors on constate que s’investir en profondeur dans la transformation de soi comme un devoir nécessaire et au quotidien ne peut que servir la communauté en devenant un être meilleur et capable de compatir à la souffrance d’autrui surtout en ce moment. Ça fait sens.

 

D’un autre côté, on voit bien toute la préoccupation du monde de la santé en ce moment face au problème de salubrité dans les hôpitaux aux prises avec la C. difficile. Ça aussi c’est très Scorpion et maison VI. Le T-Carré formé de Mars/Saturne/Neptune annonce rien de bon en ce domaine. Neptune trône au MC et il signifie les infections, les hôpitaux et les malades. Mars au Scorpion en VI nous parle de fièvre mortelle. Et Saturne au FC est maître de VIII, la mort et au carré de la conjonction Soleil/Lune. Je crois que ces problèmes de santé atteindront un sommet durant cette lunaison. Comme l’élément Terre est à zéro alors rien de concret pour enrayer ce fléau mise à part les mesures déjà annoncées.

 

Le degré Sabian peut être éloquent à ce sujet : « Une indienne implore le chef de sa tribu d’épargner la vie de ses enfants. » Alors on demande au « chef » du gouvernement de trouver une solution afin d’épargner des vies (ses enfants=son peuple). Sur le plan mondial, les « chefs » des gouvernements de plusieurs pays doivent faire quelque chose pour trouver des solutions aux changements climatiques, c’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu.

 

Les natifs des signes fixes, particulièrement ceux des 2e et 3e décans, trouveront ce mois assez difficile. Ils subiront des pertes, qu’elles soient monétaires, affectives, d’emplois ou autres.

 

Claude Crégheur