Bienvenue aux visiteurs d'ORIAN

Depuis son ouverture le 7 fĂ©vrier dernier, ORIAN dĂ©pose sur le site www.orian.org les annonces de ses activitĂ©s publiques en rĂ©gions ainsi que des articles, des Ă©tudes critiques, des recherches astrologiques. ORIAN dispose aussi d’une bibliothèque d’ouvrages astrologiques, pour la plupart, que les membres d’ORIAN peuvent emprunter Ă  la condition de remplir les exigences du formulaire qu’on trouve au volet « Bibliothèque ». Nous invitons nos membres Ă  profiter de ce service.  Par la mĂŞme occasion, nous voulons offrir nos remerciements les plus sincères Ă  Madame Micheline Rochette pour sa donation de 76 ouvrages, dont 62 d’astrologie, qui vient enrichir notre collection.

Certains volets ou sections de volets sont réservés aux membres. Tout de même une grande partie du site est ouverte au grand public, entre autre tout le monde peut consulter la Lunaison mensuelle au volet « Prévisions ».
    
Les volets « Banque de données » et « Recherches » vont devenir des plus intéressants à mesure que des documents vont s’ajouter à la banque et que des chercheurs en useront et participeront à des recherches. Si vous avez un intérêt, n’hésitez pas à proposer une collaboration, soit en usant de la fonction "réagir", soit en faisant un click à l’une ou l’autre des adresses courriel du site.

D’après la signification de son sigle, ORIAN est voué à la recherche et veut favoriser le dialogue créatif. Nous croyons qu’à moyen et à long terme cette formule donnera les meilleurs résultats pour la communauté astrologique. Nous sommes donc ouverts à un assez large éventail de sujets et de points de vue, pourvu qu’on reste dans la cohérence, le respect mutuel et le respect des sources.

Beaucoup de gens ont des idées. Quelquefois il ne leur manque qu’un peu d’encouragement pour oser les écrire. Peut-être que ces personnes pourraient trouver un comité d’appui en participant au café astrologique de leur région ou de leur quartier, déjà annoncé sur le site ou en formation. C’est au cours des conversations parfois qu’on pense à un sujet, qu’on amorce un texte, ensuite on fait les retouches avant de le faire paraître sur la vitrine du Web. Les membres d’ORIAN devraient profiter de cette confiance et de cette opportunité d’action car on ne peut interagir en restant passif.

S’il est vrai que les ateliers tombent en repos pour la pĂ©riode estivale, ce n’est pas le cas pour les cafĂ©s qui peuvent se poursuivre durant l'Ă©tĂ©  au grĂ© de leurs membres participants. Quant au site d’ORIAN, il reste ouvert et fait paraĂ®tre en tout temps les productions qu’on veut bien lui soumettre. L’écriture exige un effort louable. N’est-ce pas le prix Ă  payer pour l’interaction et le partage ?