La constance du jardinier ( film).Ce texte est suivi de l'étude astrologique du thème de l'auteur.

Lorsqu'on regarde ce film, magnifique et intense,  soit dit en passant, nous

ne pouvons en tant qu'astrologues, passer  à côté de la tentation de donner une interprétation d' un type caractériel zodiacal aux personnages.

Ainsi, mon intérêt pour cette oeuvre s'en est vu accentué.

 

À l'heure de la mondialisation, l'auteur du livre, John Le Carré, a choisi de dénoncer le comportement

de grandes sociétés pharmaceutiques flirtant avec la politique et exploitant le tiers-monde.

 

L'action se passe au Kenya. Un diplomate, (Justin Quayle)  cherche à comprendre les coïncidences

bizarres qui ont entraîné la mort de sa jeune épouse (Tessa). Tessa a mené une enquête personnelle

sur les vaccinations massives de la population à Nairobi.

Voyons les personnages:

Justin Quayle : comment nier l'évidence d'un type Balance dans son tempérament et sa profession.

Il s'agit d'un diplomate (un intermédiaire, médiateur), très préoccupé par ses fleurs (vénusien). En effet c'est lui

le jardinier ``constant``. Son prénom Justin nous rappelle la justice. Son nom de famille Quayle, nous rappelle

equal en anglais, equalize.....égalité...équilibre !  Il s'agit d'un homme doux, courtois, qui ne blesserait

un être pour rien au monde même son ennemi ! Pendant que sa jeune épouse écoule ses journées  en compagnie d'un médecin

africain, un soupçon de doute et  la tentation de regarder ses courriels seront dissous par la confiance qu'il a en elle: Tessa est innocente jusqu' à preuve du contraire. Ralph Fiennes...rappelle la ``finesse``(sans exagérer  par jeu de mot veuillez me croire !) du personnage !!! Ses

cheveux pâles, son visage fin, ses yeux tempérés,  il incarne merveilleusement son personnage.

Tessa, une étudiante en droit, fougueuse , à la langue acerbe et de nature impulsive: son arrogance n'aura d'égal que

sa nature passionnée et son  incontournable désir  de justice dans le monde. Elle foudroie impoliment le diplomate lors d'un discours public, le bon candidat Balance lui pardonne et même s'excuse... d'avoir été insulté ... ils se retrouvent au lit et ensuite, Tessa implore Justin de l'amener en Afrique avec lui.

Elle lui demande:`` tu m'amènes en Afrique ?``... bla  bla, mal à l'aise il balbutie hésitant comme une Balance. Elle revient à la charge, ``c'est oui ou c'est non`` ?

Vous la reconnaissez ?

Et oui la femme Scorpion. Courageuse, sans zones grises (blanc ou noir), la langue comme un dard (elle usera d'un cynisme ponctué auprès de dignitaires), menant une enquête sans relâche sur.... la vaccination, une thématique très Scorpion. Secrète aussi: jamais son mari ne sera au courant de cette enquête où il faut prouver que des lobby pharmaceutiques se servent des habitants comme cobayes pour tester des

médicaments à leur insu. Tessa recommandera à un Africain de passer les tests du SIDA. Elle tombera enceinte et son bébé mourra à la

naissance (très Scorpion). Son enquête prendra son réel tournant à la mort d'une Africaine qui a accouché à côté d'elle.

Dans tout cet échiquier de vie et de mort, deux couples prédominent :

Primo, le premier constitué d'alliances politiques avec les  compagnies pharmaceutiques,

donnant la trame au scénario,

Balance (diplomatie) et Scorpion (lobbys pharmaceutiques)

Secondo,  le mariage d'un diplomate Anglais , Justin Quayle,   et d'une avocate enquêteure humaniste (Tessa)

Balance (diplomate) et Scorpion (Enquête).

C'est avec grand plaisir que j'ai visionné ce film deux fois de fil (je suis une cinéfil!!!) pour voir

ces magnifiques paysages africains et ces couleurs de feu à couper le souffle.

Je vous le recommande: si vous êtes Balance, n'hésitez pas, si vous êtes Scorpion,

abandonnez-vous à la passion !



Complément astrologique: l'écrivain
(Analyse sommaire)

John Le Carré  a pour vrai nom David Cornwell. Il est né le 19 octobre 1931 à Poole  au Royaume Uni.  Il a, entre autres,  travaillé pour les services secrets Britanniques, avant qu'un ami le convainque qu'il serait un écrivain passionnant. Quelques titres de ses œuvres (de correspondance Scorpion): 

L'appel du mort; Chandelles noires; Le miroir aux espions; Un pur espion; Le voyageur secret; et en 2003: Une amitié absolue.

 

Les critiques littéraires sont unanimes: son écriture est galante, précise, subtile et d'une grande finesse.

Regardons son thème natal monté avec l'heure accessoire de midi.

Il est … Balance. Pluton est en Cancer opposé à Saturne en Capricorne. Un jardinier  constant peut-être, mais surtout mêlé à un assassinat politique.

Regardez son roman de 2003,  Une amitié absolue: quel titre pour un écrivain avec une Lune en Verseau. Et si cette Lune est réellement (heure non connue) en dissonance  avec Vénus, l'absence de sa mère, qui a quitté la famille alors qu'il n'avait que  cinq ans peut être vue dans ce carré. Il ne la reverra qu'à l'âge de vingt et un  ans.

Qu'est-ce qui donne une identité multiple à cet homme, en qualité d'espion mais aussi par l’usage de deux noms dont un nom de plume ?

Le soleil est en Balance, le maître de la Balance étant Vénus, on retrouve celle-ci en Scorpion (cacher la véritable identité). Mais le Soleil à 25 degrés de la Balance conjoint exactement avec Mercure aura sûrement de l'influence dans cette ``doublure``. Au 25 e degré symbolique de Hitschler, on retrouve : un paon faisant la roue ou ….copiste, imitateur…imite les grands…succès. 

 

Quant à la Vénus en Scorpion, si nous revenons à l'interprétation concernée (La constance du Jardinier), au 6e degré symbolique, nous retrouvons: D'un côté un jardin bien distribué, bien cultivé, fleuri…actes de libération, rebelle, jardinier…

Quel instrument global merveilleux que la connaissance de l'astrologie,

d'application presque universelle.

Je vous laisse à une interprétation plus poussée de cet écrivain éclairé sur

les enjeux et les magouilles  politiques de l'heure. (Saturne en Capricorne !)


Bonnes lectures !

                                                Debbie Timmons - Astrologue -